Cet article date de plus de 3 ans

Sélestat : des portraits en noir et blanc façon JR pour célébrer le vivre-ensemble

Deuxième édition du projet "Inside Out" mené par les lycéens et le personnel du lycée du Schweisguth. Le projet, dévoilé ce mardi, consiste à coller au sol des portraits des habitants de la ville en noir et blanc, square Ehm.
Le collage des portraits a pris la matinée, sous la supervision du professeur de peinture et des deux référentes culture du lycée.
Le collage des portraits a pris la matinée, sous la supervision du professeur de peinture et des deux référentes culture du lycée. © Vincent Ballester, France 3 Alsace
La première édition du projet "Inside Out", c’était au lendemain des attentats de Charlie Hebdo. Les lycéens et le personnel du lycée professionnel du Schweisguth (qui fait aussi centre de formation des apprentis (CFA)) avaient repris à leur compte une initiative de l’artiste JR ("faire passer son propre message sous forme d’œuvre d’art"). Ils avaient affiché leurs portraits en noir et blanc sur la façade de leur lycée. Leur intention : représenter le vivre-ensemble. 

Un projet collaboratif

En 2018, les portraitisés (pouvant s’afficher avec un ustensile de leur métier ou une pancarte) comptent dans leurs rangs les partenaires du lycée professionnel : artisans et commerçants, élus locaux, et parents d’élèves. Les portraits, en noir et blanc et au format 90 x 130 cm, sont collés au sol du square Albert Ehm de Sélestat par les apprentis-peintre de l’établissement scolaire dès potron-minet.

La pose du premier portrait, vers 08h00.
La pose du premier portrait, vers 08h00. © Photographie remise par Lila Boulbair

L’artiste JR ne sera pas présent. Il faut dire qu’il a été assez occupé dernièrement : il a tourné le film Visages villages avec la célèbre réalisatrice Agnès Varda. En revanche, la pluie pourrait être rapidement de la partie… et comme tout street art, le projet "Inside Out" en pâtira. Pour le découvrir, ne perdez donc pas de temps.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société jeunesse art culture