• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

En 2009, un quartier de Strasbourg était mis à sac par les black blocs

Deux participants posant fièrement au cours du black bloc du contre-sommet de l’OTAN en 2009. / © Aristidis Vafeiadakis, MAXPPP
Deux participants posant fièrement au cours du black bloc du contre-sommet de l’OTAN en 2009. / © Aristidis Vafeiadakis, MAXPPP

Plus d'un millier de black blocs ont perturbé le défilé parisien du 1er Mai, mardi. Mais c'est en 2009 qu'ils ont été les plus nombreux à "manifester" en France, c'était lors du sommet de l'Otan à Strasbourg.

Par Vincent Ballester

L’image a été diffusée en boucle dans les médias au soir du 1er Mai. Une enseigne de McDonald’s à Paris, dont toutes les vitres avaient été brisées au cours d’une manifestations de "black blocs" réunissant près de 1200 personnes. Du "jamais vu", selon la police. Mais ces images avaient un air de déjà-vu pour les téléspectateurs alsaciens, et notamment strasbourgeois…

A Strasbourg en 2009, l’opposition contre le sommet de l’Otan est vive. Entre 10.000 et 30.000 personnes partent du pont de l’Europe pour manifester. Parmi elles, 2.000 black blocs mettent littéralement à sac le quartier du Port du Rhin: pharmacie, hôtel et ancien poste de douane  incendiés, une chapelle, une station-service, un tabac, la poste et une dizaine d'entreprises privées vandalisées, mobilier urbain détruit... Les dégâts seront estimés à 100 millions d’euros.
Retrouvez nos images qui avaient été diffusées lors de cet évènement.

"Dans le quartier, les gens ont été très choqués, les gens âgés ont beaucoup reparlé de la dernière guerre."

Et le court-métrage intitulé "4 avril 2009 : la bataille du Rhin" de StrasTV.

 

Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus