Abandons d'animaux : le chien Hatchi, mascotte des supporters du Racing Club de Strasbourg, héros d’un clip

Publié le Mis à jour le

Un chien husky, Hatchi, est le personnage principal d’un clip tourné entre Strasbourg et Marseille pour sensibiliser sur les abandons d’animaux. Le film, auquel participent plusieurs personnalités, met en lumière différentes associations impliquées dans le bien-être animal. La sortie est prévue au début de l'été, période de recrudescence des abandons.

La scène se passe dans la forêt d’Obernai (Bas-Rhin). Un maître emmène son chien dans les sous-bois, l’attache à un arbre et s’en va. Une joggeuse passant par là trouve l’animal et décide de le déposer à la SPA de Strasbourg.

C’est alors le parcours de l’adoption qui est raconté. Comment s’y prend la SPA pour lui trouver un foyer ? Comment se met ensuite en place la procédure ? Comment sont contrôlées les familles d’accueil ?

 "Il s’agit de bien faire comprendre ce qui se passe pour les animaux abandonnés, le parcours compliqué qui les attend pour espérer retrouver une famille d’accueil", explique Omer Dermi, le propriétaire d’Hatchi, à l’initiative du tournage du clip. C’est son chien qui l’a sensibilisé au problème. Depuis, il a fondé une association CBEAA, la collectivité du bien-être animal d'Alsace.

Et l’acteur principal a déjà sa petite notoriété locale : plus fidèle admirateur canin du Racing Club de Strasbourg, il est devenu la mascotte des supporters du RCSA, dont il arbore régulièrement l’écharpe sur les réseaux sociaux. (Lire l’article que nous lui avions consacré en novembre 2018.)

Pour Hatchi, le scenario du clip relève de la fiction. Le chien, âgé de 6 ans, n’a jamais été abandonné. Adopté tout petit, il a toujours vécu dans un cadre familial bienveillant. Les enclos de la SPA, il les découvre pour le tournage, quand il s’agit de tourner une séquence lors de son accueil au refuge. On y sent l’animal incrédule et peu rassuré au milieu des aboiements de ses voisins de cage. Illustration du mal-être que peuvent ressentir les animaux de compagnie qui échouent dans ces structures d’accueil.

Le nombre de ces compagnons délaissés est en recrudescence. "On avait eu un accroissement d’adoptions avec les confinements, constate Maeva Fabbri, la directrice de la SPA de Strasbourg. Mais depuis, c’est l’inverse et ça va crescendo. Avec l’été, certains propriétaires sont impatients de pouvoir enfin partir en vacances après deux ans d’abstinence. Mais sans leur chien. Du coup ils sont nombreux à vouloir s’en séparer"

Ames sensibles : émotion garantie

Tourné en 2021, le début du clip ( à voir ci-dessous) avait déjà été diffusé sur les réseaux sociaux. La crise sanitaire a contraint à reporter la suite du tournage, qui a enfin pu être finalisée en ce printemps 2022. Tourné sans dialogue avec une musique triste en fond sonore, le résultat offre un récit attendrissant qui saura émouvoir les âmes les plus sensibles à la cause.

L’histoire va bien finir pour Hatchi. Une famille a craqué pour lui et se dit prête à le recueillir. Mais elle habite à Marseille. Il faut donc acheminer le chien vers le sud de la France. Trop onéreux pour la famille comme pour l’association.

C’est là qu’entrent en scène les bénévoles de l'association "les anges du rail" qui prennent en charge le transfert. L’occasion de découvrir cette structure de cheminots de la SNCF qui propose toute l’année d’assurer gratuitement le transfert par train de chats ou de chiens promis à l’adoption ou qui doivent transiter entre différents refuges.

Un casting de stars

La suite se passe à Marseille. Hatchi rencontre sa famille d’adoption interprétée par Pascal Soetens (« Pascal le grand frère » pour les amateurs de téléréalité) et la chanteuse marseillaise Lylloo très suivie sur les réseaux sociaux. Plusieurs personnalités ont ainsi accepté de participer bénévolement au tournage : Cécile Wolfrom (Miss Alsace 2021) et la Strasbourgeoise vice-championne d’Europe de boxe anglaise, Marina Sahrakov, jouent le rôle de responsables à la SPA de Strasbourg, l’humoriste alsacien Laurent Arnoult y tient le rôle d’un bénévole, le footballeur marseillais Marcel Dim fait aussi partie du casting, dans la peau du responsable de la SPA de Marseille.

Le deuxième et dernier volet de cette histoire (à voir ci-dessous) a été diffusée à la fin du mois de juin 2022 sur les réseaux sociaux, à l'approche des grandes vacances, la période de l'année où l'on enregistre le plus grand nombre d'abandons d'animaux.

"C’est une cause qui nous tient à cœur", confie Cécile Wolfrom, attendrie par le propos du clip qui l’a décidée à adopter prochainement un chien. Même engagement pour la boxeuse Marina Sakharov qui, avant même le tournage, avait déjà l’habitude d’accueillir des animaux errants (des lapins, des chats, et même un bouc !). Depuis le tournage, elle a officiellement rallié la SPA de Strasbourg en tant que bénévole.