Affaire Sophie Le Tan : clôture de l'instruction, un procès avant la fin 2021

Dans l’affaire Sophie Le Tan, la juge d’instruction en charge du dossier a rendu son avis de fin d’instruction. Jean-Marc Reiser pourrait comparaître devant les Assises avant la fin 2021.
Un portrait de Sophie Le Tan brandi lors d'une marche silencieuse à Cernay (Haut-Rhin) en mars 2019
Un portrait de Sophie Le Tan brandi lors d'une marche silencieuse à Cernay (Haut-Rhin) en mars 2019 © V. Voegtlin/Maxppp
Un  procès de Jean-Marc Reiser avant la fin 2021 ? C’est le calendrier qu’envisage l’avocat de la famille de Sophie Le Tan, Me Gérard Welzer, après la clôture officielle de l’instruction hier par la juge en charge du dossier. « Malgré les différents recours auquel il faut s’attendre avec Jean-Marc Reiser, on peut imaginer un procès peut-être même avant la fin du premier semestre 2021 », précise t-il.

Cette clôture de l’instruction, intervient un peu plus de deux ans après l’arrestation de Jean-Marc Reiser, suspecté du meurtre de la jeune étudiante Sophie Le Tan, âgée de 20 ans, qui avait disparu au pied de son immeuble, à Schiltigheim (Bas-Rhin) le 8 septembre 2018. La juge d'instruction Eliette Roux va maintenant transmettre son dossier au procureur de la République qui a un mois pour transmettre ses réquisitions, avant de rendre son ordonnance de renvoi. "Jean-Marc Reiser va certainement envisager tous les recours possibles en appel et devant la cour de Cassation comme il l'a déjà fait lors de l'instruction pour ralentir la procédure, prédit Gérard Welzer. Mais on peut quand même imaginer que les choses aillent assez vite.
  Jusqu’ici, Jean-Marc Reiser a toujours nié avoir assassiné l'étudiante, ce qu’il a encore répété lors d’une ultime audition le 4 septembre 2020. Il avait par deux fois présenté des demandes de remise en liberté, toutes deux rejetées. Démarches ressenties comme un affront par la famille de la victime (voir notre article du 3 mai 2020 sur la colère de la famille Le Tan).

"L'échéance d'un procès est un soulagement, confie Laurent Tran Van Mang, le cousin de Sophie le Tan. Mais nous ne sommes pas encore tout à fait sereins. Jusqu'à la condamnation de Jean-Marc Reioser, nous aurons toujours un doute. Nous avons hâte que tout cela soit fini pour pouvoir récupérer le corps de Sophie et lui organiser de dignes funérailles."

Le corps de Sophie Le Tan avait été retrouvé un an après sa disparition, dans la forêt de Rosheim (Bas-Rhin), dans un secteur connu par Jean-Marc Reiser.





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers affaire sophie le tan disparition