Affaire Sophie Le Tan : la famille Hohmann attend que Jean-Marc Reiser dise toute la vérité

Après les aveux de Jean-Marc Reiser qui reconnait "son implication" dans la mort de Sophie le Tan ce mardi 19 janvier 2021, la famille Hohmann espère qu'il dira la vérité. Françoise Hohmann avait disparu en 1987 après lui avoir rendu visite. Jean-Marc Reiser avait été acquitté faute de preuves.

Françoise Hohmann a disparu à Strasbourg le 8 septembre 1987 à Strasbourg.
Françoise Hohmann a disparu à Strasbourg le 8 septembre 1987 à Strasbourg. © France 3 Grand Est

Cette affaire reste inexpliquée depuis plus de trente ans. Françoise Hohmann, représentante de commerce, disparaît le 8 septembre 1987. Ce jour-là, elle fait du porte à porte pour vendre des aspirateurs. Le dernier client à qui elle rend visite, dans le quartier de Hautepierre à Strasbourg, est Jean-Marc Reiser. Ce dernier mis en examen pour homicide volontaire est acquitté en 2001 aux assises du Bas-Rhin, faute de preuves.

Après ses aveux dans l'affaire Le Tan, la famille Hohmann "souhaite ardemment que Jean-Marc Reiser, à le supposer impliqué dans la disparition de Françoise, fasse encore un effort de sincérité", selon ses avocats, Marlène Correia, François Saint-Pierre et Thierry Moser.  "Il faut donner une sépulture à la malheureuse Françoise".

Pour nous ça a été comme une avalanche

Isabelle, la soeur de Françoise Hohmann

Isabelle, la soeur de Françoise, que nous avons pu joindre par téléphone, s'est dit "'choquée" par les aveux de Jean-Marc Reiser. "Pour nous, ça a été comme une avalanche, c’est complètement inattendu, on est mouchées (NDLR : avec sa fille) !" Mais ce n'est qu'un premier pas pour elle : "maintenant, on est prêt à entendre ce qu'il a à dire".

Le parquet de Strasbourg avait rouvert le dossier en février dernier. Les deux juges d'instruction sont en train de rassembler des éléments mais le dossier n'est pas encore constitué. On pourrait y voir plus clair à partir de l'été prochain, à moins que d'ici là, Jean-Marc Reiser ne fasse ce pas décisif, tant espéré par la famille Hohmann.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire sophie le tan faits divers disparition