• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Alsace: les épidémies de gastro-entérite et de grippe au plus fort

Toutes les régions métropolitaines sont touchées par l'épidémie de grippe. / © Vincent Voegtlin - MaxPPP
Toutes les régions métropolitaines sont touchées par l'épidémie de grippe. / © Vincent Voegtlin - MaxPPP

En cette fin janvier, les syndromes grippaux sont très présents en Alsace comme dans toute la France et les cas de gastro-entérites sont au plus haut dans le nord du Bas-Rhin.

Par Aurélia Abdelbost

Les cas de diarrhée aiguë ont dépassé le seuil le plus haut dans le nord du Bas-Rhin avec plus de 300 cas pour 100.000 habitants. L'épidémie est également forte dans le Haut-Rhin avec 90 à 110 cas pour 100.000 habitants.  Le Grand-Est est la deuxième région la plus touchée après Provence-Alpes-Côtes-d'Azur, avec en moyenne 222 pour 100.000 habitants. 

L'épidémie de grippe qui progresse fortement ces dernières semaines en France, touche aussi l'Alsace. L'activité est particulièrement forte dans le Bas-Rhin, en moyenne 250 cas pour 100.000 habitants, selon le réseau Sentinelles. Toutes les régions de France métropolitaine sont touchées par l'épidémie selon l'agence Santé publique France, mais c'est le quart sud-ouest de la France qui comporte le plus de cas.
 

L'incidence moyenne est de 287 dans le Grand Est. Pour se protéger de la grippe, l'agence Santé publique France recommande de se laver les mains régulièrement ou encore d'éternuer dans son coude ainsi que la vaccination. Un délai de 15 jours après la vaccination est toutefois nécessaire pour être protégé.

En ce qui concerne la varicelle, l'activité est plutôt faible dans le Grand Est mais les cas sont tout de même nombreux en Alsace, particulièrement dans la moitié sud du Bas-Rhin avec plus de 40 cas pour 100.000 habitants. 

 

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus