Attentat de Strasbourg : l'Algérie compte refuser le rapatriement du corps de Cherif Chekatt

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marc Schmitt

Selon une source algérienne qui s’est confiée à TSA (premier média francophone algérien sur internet), la requête de rapatriement du corps de Cherif Chekatt, formulée par son père, sera refusée par les autorités algériennes « conformément à la doctrine algérienne concernant cette question ».

L'Algérie va refuser la demande de rapatriement du corps de Cherif Chekatt, le terroriste de Strasbourg. C'est ce que révèle le site TSA (premier média francophone algérien sur internet), citant une source algérienne qui explique que la décision du pays ne peut pas être différente "conformément à la doctrine algérienne concernant cette question".
 
Le lieu de l'inhumation de Cherif Chekatt suscite la polémique depuis plusieurs jours, le maire de Strasbourg, Roland Ries, et son premier adjoint, Alain Fontanel, ayant déclaré publiquement s'opposer à une sépulture du terroriste sur le sol strasbourgeois. Le père du terroriste avait lui émis le souhait que le corps de son fils soit rapatrié en Algérie
 
Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a appelé mercredi la ville de Strasbourg à inhumer "le plus rapidement possible" et "dans l'anonymat" Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat du marché de Noël, pour "éviter d'en faire une victime"