• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Attentat de Strasbourg: décès de l'Italien Antonio Megalizzi, quatrième victime de Cherif Chekatt

Antonio Megalizzi est la quatrième victime du tueur Cherif Chekatt. / © Photo de profil Facebook
Antonio Megalizzi est la quatrième victime du tueur Cherif Chekatt. / © Photo de profil Facebook

Antonio Megalizzi, journaliste italien de 28 ans couvrait l'actualité du Parlement européen. Ce vendredi, le bilan de l'attaque est désormais de quatre morts, une cinquième victime en état de mort cérébrale, une sixième dont le pronostic vital est engagé et dix blessés dont quatre hospitalisés.

Par Catherine Munsch

On connaît l'identité de la quatrième victime du tueur responsable de l'attaque du 11 décembre à Strasbourg. Il s'agit de l'Italien Antonio Megalizzi, 28 ans. Originaire de la région de Trente (nord-est), il était venu à Strasbourg pour couvrir l’assemblée plénière au Parlement européen pour le compte d’un réseau de radios associatives Europhonica. Touché d'une balle dans la tête tirée par Cherif Chekkat, le mardi 11 décembre, il était dans le coma. "La balle s’était logée dans une zone critique, entre la nuque et la colonne vertébrale", avait expliqué à des médias italiens, cités par le Guardian, le père de la petite amie du journaliste. 

Europhonica est une rédaction européenne de radios universitaires. Le réseau de radios a confirmé la nouvelle sur sa page Facebook. "Malheureusement, nous sommes obligés de confirmer que notre collègue Antonio nous a quittés. Nos pensées vont à la famille et à tous ses amis et collègues. S'il vous plaît respecter ce moment douloureux. Nous devons malheureusement confirmer que notre collègue."
 

Ce vendredi 14 décembre, le bilan de l'attaque de Strasbourg est donc désormais de quatre morts
  • Un touriste thaïlandais Anupong Suebsamarn, 45 ans, arrivé à Strasbourg la veille avec sa femme
  • Pascal Verdenne, 61 ans, strasbourgeois, retraité du Crédit agricole, mort dans le quartier de la Petite France, rue du Saumon. Il était "venu pour boire l’apéro" avec sa femme et leur fils
  • Kamal Naghchband, strasbourgeois d'origine afghane, âgé de 45 ans,qui avait décidé d’emmener sa femme et ses trois enfants au marché de Noël de Strasbourg.
L'attaque du 11 décembre a également fait deux blessés graves, l'un en état de mort cérébrale, l'autre dont le pronostic vital est engagé et dix autres blessés dont quatre sont encore hospitalisés.

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus