Attentat de Strasbourg : deux proches de Cherif Chekatt relâchés, une personne encore en garde à vue

Publié le Mis à jour le

Le parquet de Paris l'a confirmé, sur les sept personnes en garde à vue dans l'entourage de l'auteur de la fusillade meurtrière, cinq ont été relâchés dont deux aujourd'hui dimanche 16 décembre. Reste une personne toujours entendue.

Le parquet de Paris l'a annoncé ce dimanche 16 décembre, deux personnes de l'entourage de Cherif Chekatt, en garde à vue, ont été relâchées "en l'absence d'éléments les incriminant à ce stade". Une personne est donc toujours entendue par les enquêteurs antiterroristes.
 
En tout, sept personnes ont été placées en garde à vue depuis l'attentat perpétré mardi soir dans les rues de Strasbourg : quatre membres de la famille dont certains s'étaient présentés spontanément au commissariat, leur garde à vue a été levée samedi. 

Cherif Chekatt a tué quatre personnes et blessé 12 autres.