• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

L'attentat de Strasbourg a fait un cinquième mort : Bartosz Piotr Orent-Niedzielski, dit Bartek

Barto Pedro Orent-Niedzielski. / © Photo du profil Facebook de Barto Pedro Orent-Niedzielski
Barto Pedro Orent-Niedzielski. / © Photo du profil Facebook de Barto Pedro Orent-Niedzielski

L'attentat de Strasbourg a fait un cinquième mort ce dimanche 16 décembre. Le musicien strasbourgeois Bartosz Piotr Orent-Niedzielski s'est éteint après avoir passé cinq jours en état de mort cérébrale, a annoncé son frère sur Facebook.

Par MM et AR

Il était entre la vie et la mort depuis le 11 décembre au soir. Ce dimanche 16 décembre, la famille du musicien strasbourgeois Bartosz Piotr Orent-Niedzielski, dit "Bartos" ou "Bartek", 35 ans, figure de la vie culturelle strasbourgeoise, a annoncé son décès sur Facebook. Après avoir passé cinq jours en état de mort cérébrale. Il s'agit du cinquième décès, suite aux coups de feu de Cherif Chekatt. Bartosz Piotr Orent-Niedzielski a été touché à la tête, lundi soir, rue des orfèvres.
 
Dans un post publié dans la soirée, le frère de la victime annonce que son frère vient de nous quitter. "Il vous remercie pour votre amour et pour la force que vous lui avez apporté". 
 
Le frère de la 5e victime de l'attentat de Strasbourg a annoncé la nouvelle sur Facebook ce dimanche 16 décembre. / © Capture écran.
Le frère de la 5e victime de l'attentat de Strasbourg a annoncé la nouvelle sur Facebook ce dimanche 16 décembre. / © Capture écran.

"Il sera toujours là, à veiller sur nous, il continuera à nous apporter sa joie. Merci à tous". Cette annonce suscite de très nombreuses réactions sur le réseau social. Parmi elles, celle de Julien : "j’ai eu l’occasion de le croiser quelques fois lors de divers événements c’était quelqu’un tourné vers les autres, solaire et souriant et ça personne ne pourra jamais vous l’enlever. Ce n’est pas la mort qui nous éloigne des gens qu’on aime mais l’oubli et je suis certain que personnes ne l’oubliera".
 

"On t’aimait Bartek. On t’aimait tous"

Bartosz Piotr Orent-Niedzielski était un acteur connu de la vie culturelle strasbourgeoise, ancien élève du lycée des Pontonniers, engagé dans de nombreuses associations, il était notamment l'un des membres fondateurs du festival de BD Strasbulles. 
 

Les messages de tristesse et d'hommages se sont multipliés sur les réseaux sociaux. "On t’aimait Bartek. On t’aimait tous, et nous étions nombreux, écrit Lionel Wurms sur la page Facebook de Strasbulles. Tes amis étaient innombrables et venaient de tous les milieux, et de tous les pays d’Europe ou d’ailleurs. Tu les retrouvais en France et tu leur rendais visite dans leurs pays respectifs. Tu les retrouvais dans toutes ces associations, de danse, de musique, de chant, de BD, d’aide et d’accueil des étrangers. Tu les retrouvais à la radio, dans les bars, les salles et dans toutes les manifestations et les spectacles auxquels tu prenais part et auxquels tu nous conviais tous [...]"
 
 

Dans la matinée de ce dimanche, une cérémonie populaire d'hommage aux victimes de l'attentat a rassemblé plusieurs milliers de personnes à Strasbourg, place Kléber. L'attentat de Strasbourg a fait 16 victimes dont cinq morts: Antonio Megalizzi, 28 ans, Kamal Nagchband, 44 ans, Barto Pedro Orent-Niedzielski, 35 ans Anupong Suebsamarn, 45 ans, Pascal Verden 61 ans.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus