Baromètre 2019 des pistes cyclables : Strasbourg toujours en tête des villes de plus de 200.000 habitants

La capitale européenne garde sa place de leader dans le baromètre 2019 des pistes cyclables qui vient de sortir. Avec un peut-mieux-faire quand même. Strasbourg, contrairement à d'autres villes, vivrait sur ses acquis.

On ne va pas bouder son plaisir. Strasbourg est à nouveau première du baromètre des villes cyclables de plus de 200.000 habitants. Un palmarès établi par la fédération française des usagers de la bicyclette (FUB), une fédération créée il y a 40 ans, à Strasbourg justement. Un prix décerné ce jeudi soir, à Bordeaux durant le congrès annuel de la FUB. Un classement d'autant plus intéressant qu'il est participatif : ce sont 185.000 usagers qui l'ont établi en répondant au questionnaire. Beaucoup plus qu'il y a deux ans, 313 villes avaient pu être notées. Cette fois, c'est 768 villes qui ont été classées, "ce qui donne une photo inédite de la situation cyclable en France", explique Olivier Schneider, la président de la FUB. Un outil utile à l'aube des élections municipales. Et une grande satisfaction pour le maire Roland Ries, qui a réagi ce vendredi dans un communiqué : "Strasbourg, par des choix forts dans le domaine de la mobilité, a une tradition cycliste qui la distingue nettement des autres grandes villes françaises. En facilitant le déplacement des cyclistes, Strasbourg défend une vision globale de la mobilité urbaine, visant à encourager l'abandon de la voiture au cœur de la ville et dans les quartiers, au profit d'un ensemble d'autres modes de déplacement actifs. Cette démarche s'intègre dans une politique volontariste dans les domaines des déplacements urbains, de la santé ainsi que du développement durable. Ce premier prix valide les choix politiques faits depuis de nombreuses années et portés par mon adjoint aux mobilités alternatives, en concertation avec les associations, de créer un système vélo complet et cohérent : aménagements cyclables en site propre et actions d’accompagnement telles que Vélhop, Au boulot à vélo, les Plans de Mobilité d’Entreprise (16% des déplacements domicile/travail se font à vélo), la fête du vélo, le soutien des vélo-écoles pour adultes et des ateliers d’auto-réparation des vélos."
 

Strasbourg peut mieux faire

A Strasbourg, ils sont 2664 usagers à avoir répondu au questionnaire, sachant qu'il faut un minimum de 50 réponses pour que les statistiques soient utilisables. Strasbourg, première donc des villes de plus de 200.000 habitants mais plus première du classement général, détrônée par Grenoble et Saint-Lunaire en Ile-et-Vilaine, qui ont obtenu de meilleures notes. "Strasbourg se repose sur ses acquis, ajoute Olivier Schneider, continue à faire du quantitatif alors que les demandes ont évolué notamment en terme de sécurité, de continuité et de qualité. Il faudrait aménager des pistes sur lesquelles les parents n'ont pas peur d'envoyer leurs enfants. Et puis, il y a ce projet, Vélostras, qui existe depuis 10 ans pour construire trois boucles périphériques cyclables, et qui ne voit toujours pas le jour. Bref, Strasbourg ferait bien de s'inspirer de ce qui se fait aux Pays-Bas ou en Allemagne". Voilà la capitale européenne prévenue, son titre est en jeu. Ce que ne nie pas Jean-Baptiste Gernet, ajoint aux mobilités alternatives à la ville de Strasbourg. "Je me réjouis d'abord de ce classement, qui a d'autant plus de valeur qu'il est établi par les usagers eux-mêmes. Ceci dit, il est vrai qu'il existe des éléments de fragilité sur lesquels il faut travailler : le vol de vélo, la cohabitation entr piétons et cyclistes et le projet vélostras. Il y a eu malheureusement un décalage entre les intentions et le budget. Nous aurions aimé bouclé ce projet pour 2030 mais nous n'avons pas le financement", regrette le jeune adjoint, candidat par ailleurs sur la liste LREM d'Alain Fontanel.
 

Un document de route pour les municipales

L'intérêt de ce classement c'est aussi qu'il propose des cartes interactives avec les points noirs signalés par les usagers. C'est-à-dire, les endroits où il y a peu ou pas de pistes cyclables, les zones dangereuses pour les cyclistes. "C'est totalement pertinent, étant donné que ce sont les usagers eux mêmes qui ont signalé ces points noirs, explique Fabien Masson du Cadr 67. Cela peut carrément devenir un document de route pour les municipales. Parce que c'est vrai que Strasbourg se repose sur ses lauriers. Par exemple, les axes structurants et entrants dans la ville qu'ils soient au nord, au sud, à l'est ou à l'ouest, posent problème. Paris par exemple a fait un énorme bond au classement mais c'est parce que la ville a mis les moyens et a donc obtenu des résultats." A noter aussi la première place d'Illkirch-Graffenstaden dans la catégorie des villes entre 20.000 et 50.000 habitants. 
 
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité