Bas-Rhin : début de la campagne vaccinale en milieu scolaire, les premiers collégiens pris en charge

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie Coulon
Douze élèves du collège Pasteur de Strasbourg se sont fait vacciner au centre de vaccination de la CEA ce lundi 6 septembre 2021.
Douze élèves du collège Pasteur de Strasbourg se sont fait vacciner au centre de vaccination de la CEA ce lundi 6 septembre 2021. © Marie Heidmann/France Télévisions

Avec la rentrée scolaire qui débute, la campagne vaccinale des 12-17 ans s’apprête à s’accélérer en Alsace. Désormais, les collégiens et lycéens volontaires ont la possibilité de recevoir leurs doses de sérum pendant le temps scolaire.

Ce lundi 6 septembre, c’est à pied et encadrés par leurs chef d'établissement que 12 élèves de 5éme du collège Louis Pasteur de Strasbourg ont quitté les cours pour rejoindre le centre de vaccination du SDIS de l'hôtel de la Collectivité européenne afin de se faire vacciner.

"Je n’ai pas eu le temps pendant les vacances. J’avais un peu peur mais finalement, j’ai rien senti", réagit l’un d’entre eux. "Ils sont un peu inquiets, pas très nombreux, c’est normal c’est le démarrage", renchérit le docteur Laure Pain, référente Covid à l’agence régionale de santé Grand Est.  

Ajoutés à 12 autres orientés vers le centre de la Bourse, ces élèves sont les premiers à bénéficier d’une injection réalisée sur le temps scolaire. Un dispositif coordonné par l’ARS en lien avec le rectorat et la préfecture, destiné à donner un sérieux coup de fouet à la campagne vaccinale des 12-17 ans.  

"Profiter de l’école pour organiser la vaccination, c’est une facilitation que nous donnons aux familles qui n’ont pas pu emmener leurs enfants dans les centres pendant les vacances. On sait aussi que dans certains territoires, c’est plus compliqué de se déplacer", relève encore le docteur Pain.

Durant les trois prochaines semaines, 163 structures publiques et privées du Bas-Rhin vont ainsi devoir recenser les volontaires à l’injection. Plusieurs solutions seront alors mises en place pour organiser leur prise en charge. Des équipes mobiles pourront intervenir à l’intérieur ou à l’extérieur des établissements, mais pour 25% d’entre eux, situés dans zones rurales, c’est la Région qui fournira des bus afin de convoyer les scolaires vers les centres de vaccination les plus proches. Ce sera notamment le cas à Bouxwiller, Ingwiller ou encore Reichtett.

Objectif affiché, offrir une proposition de vaccination à chaque élève qui le souhaite. Du côté des chefs d’établissement, en plus de l’organisation de la rentrée, il faut donc gérer les créneaux de rendez-vous et faciliter les transferts, au pas de charge. "Pour nous ça veut courir à la photocopieuse, faire le tour des classes, donner des informations, on a essayé de faire au mieux, mais c’est vrai que ça soulage certains parents", réagit Corinne Kempf, principale adjointe du collège Louis Pasteur.

72% des 12-17 ans déjà vaccinés 

Pour l’heure, 72% des 12-17 ans sont déjà engagés dans un schéma vaccinal dans le Bas-Rhin. D’ici aux vacances de la Toussaint, l’ensemble des candidats à l’injection devront avoir reçu leur deux doses, affirme l’ARS, tout en rappelant qu’à partir du 15 octobre, les tests de dépistages dits de confort, notamment nécessaires pour les activités et sorties extra-scolaires, deviendront payants.

Pour rappel, les adolescents de 12 à 15 ans ont besoin de l'accord de l'un des deux parents pour se faire vacciner contre le covid-19. Au-delà de 16 ans, l'attestation n’est plus nécessaire.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.