CARTE. Bas-Rhin : voici la nouvelle liste des magasins non-essentiels de 10.000 m² qui ferment

La liste des commerces de plus de 10000m2 fermés vient d'être modifiée. Trois magasins échappent finalement au couperet dans le Bas-Rhin.  Dans les centres commerciaux concernés, seuls les magasins vendant des biens de première nécessité (alimentaire et pharmacie) pourront rester ouverts.

Les Galeries Lafayette Rue du 22 novembre à Strasbourg font partie des magasins de 10.000 mètres carrés et plus qui ferment dans le Bas-Rhin
Les Galeries Lafayette Rue du 22 novembre à Strasbourg font partie des magasins de 10.000 mètres carrés et plus qui ferment dans le Bas-Rhin © THIERRY SUZAN/MaxPPP

La préfecture du Bas-Rhin a modifié ce vendredi 9 avril la liste des magasins et des centres commerciaux fermés, comportant un ou plusieurs bâtiments, dont la surface est supérieure ou égale à 10.000 m², suite aux recours gracieux formés par plusieurs propriétaires.

Les rayons alimentaires et pharmacie restent ouverts

Concernés par la fermeture dans l'arrêté préfectoral initial du 5 avril, trois magasins vont finalement rester ouverts : Brico Dépôt à Geispolsheim, Leroy Merlin à Vendenheim et les Jardins Issler à Vendenheim.

Dans les ensembles concernés par la fermeture, seuls les magasins et rayons des grandes surfaces vendant des biens de première nécessité (alimentaire et pharmacie) pourront rester ouverts. Cette décision a été prise suite aux mesures renforcées annoncées par le président de la République le 31 mars qui s’appliquent désormais dans tout le territoire métropolitain.

Les commerces de détail et de gros spécialisés dans la vente de matériel de construction, quincaillerie, peintures et verres peuvent accueillir les professionnels du secteur sur présentation de leur carte professionnelle. Pour rappel, les établissements de plus de 20.000 m² ont été fermés le 30 janvier. 

Liste des commerces ayant une surface commerciale utile supérieure à 10.000 m² fermés à compter du 7 avril (hors alimentaire et pharmacie)

Les centres commercaux de plus de 20.000 mètres carrés fermés depuis le 30 janvier 

Les ventes au déballage interdites jusqu’au 3 mai

Josiane Chevalier, préfète du Bas-Rhin, a pris également un arrêté préfectoral interdisant les ventes dites « ventes au déballage ». "La concentration de personnes pouvant se réunir lors de manifestations de « ventes au déballage » en milieu ouvert et en milieu fermé rend difficile la mise en oeuvre des gestes barrières", note la préfecture. Les vide-greniers, foires aux puces, braderies et brocantes, sont interdits sur l’ensemble du territoire du département du 7 avril au 3 mai inclus.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société confinement