Coronavirus - Bade-Wurtemberg (Allemagne) : les magasins rouvriront à partir du 20 avril, les écoles à partir du 4 mai

Le ministre-président du Land du Bade-Wurtemberg, région allemande voisine de l'Alsace, s'est exprimé ce mercredi 15 avril. Il annonce une réouverture progressive des commerces à partir du 20 avril, et des établissements scolaires à partir du 4 mai.

Une pharmacie de Kehl, Allemagne, le 3 avril 2020
Une pharmacie de Kehl, Allemagne, le 3 avril 2020 © Florence Grandon. FranceTélévisions.

Alors que la France a annoncé lundi 13 avril par la voix d'Emmanuel Macron la réouverture progressive des écoles à partir du 11 mai, si les conditions sanitaires le permettent, l'Allemagne a indiqué que les établissements scolaires rouvriront dès le 4 mai, mais là aussi petit à petit. 

Le gouvernement et les seize Länder allemands se sont mis d’accord mercredi 15 avril sur une date commune. En Allemagne, l’éducation est une prérogative régionale, et les Länder sont seuls décisionnaires pour ces questions. Mais pour coordonner la réouverture, en accord avec les autorités sanitaires et les différents rapports rendus ces derniers jours, Angela Merkel a organisé une visioconférence mercredi avec les chefs des seize Länder.

Le ministre-président du Bade-Wurtemberg a fait une allocution mercredi soir pour expliquer les mesures appliquées dans la région, après la conférence d'Angela Merkel.

La protection de votre santé est au cœur de nos préoccupations lorsque nous prenons des décisions pour l'avenir économique du Land
- Winfried Kretschmann, ministre-président du Bade-Wurtemberg

Certaines classes à partir du 4 mai

La réouverture des écoles sera progressive. D'abord les classes qui préparent des diplômes ou changent de degré : les 12e année (équivalent de la terminale en France), qui préparent l'Abitur (le Bac allemand) recommenceront les cours le 4 mai, "parce qu'ils sont assez grands pour respecter les mesures barrière", ainsi que les 9e et 10e année, année d'examens de sortie pour les Hauptschule et Realschule (équivalents de collèges professionnels).

Pour la 4e année d'école primaire, l'équivalent du CM1 (la 5e année marque l'entrée au collège Outre-Rhin), elle pourrait également avoir lieu le 4 mai, mais le ministre-président émet de fortes réserves parce qu'il s'agit de plus jeunes enfants et que les mesures barrière semblent difficiles à observer. Les autres classes pourraient être rouvertes ensuite, aucune date n'est encore précisée.

Les crèches et les églises restent fermées

Les crèches resteront également fermées, mais les accueils d'urgence vont être élargis à d'autres métiers (ils étaient pour l'instant réservés aux enfants de soignants uniquement). Les offices religieux ne pourront pas être rétablis tout de suite, mais "nous trouverons une solution", a expliqué le ministre-président pour qui la liberté de culte est très importante.
 

Magasins à partir du 20 avril

Quant aux magasins "qui accueillent beaucoup de public", la réouverture ne sera pas possible tout de suite. Seuls les magasins de moins de 800 m2 pourront rouvrir à partir de la semaine prochaine, en suivant des règles strictes d'hygiène et de distance, par exemple les librairies, les vendeurs de vélos et de voitures. Les coiffeurs ne pourront pas rouvrir non plus tout de suite, la proximité avec les clients l'interdit pour l'instant, mais après le 4 mai. Pas de précision pour les autres commerces.
 

Concerts, matchs et manifestations interdits jusqu'au 31 août

Les concerts et les manifestations sportives, ainsi que les défilés de mouvements sociaux sont interdits jusqu'à la fin du mois d'août.

Contrôles aux frontières jusqu'au 4 mai

Les frontières resteront encore très contrôlées comme depuis le 16 mars pour 20 jours au moins. Le ministre de l'Intérieur fédéral Horst Seehofer l'a annoncé mercredi 15 avril également. Un porte-parole de son ministère parle même d'allonger cette période jusqu'au 4 mai.
 

Masques "du quotidien" recommandés dans l'espace public dès maintenant

Des masques peuvent être portés dans l'espace public, et sont très fortement recommandés quand les distances barrière ne peuvent être respectées, dans les magasins, les écoles ou les transports en commun par exemple. Il ne peut s'agir de masques chirurgicaux, réservés aux soignants, "puisque les réserves restent faibles", mais de "masques du quotidien" (Altagsmasken), y compris faits maison avec du tissus, pour éviter une deuxième vague d'épidémie. Pour cette même raison, la restriction de réunion est conservée. L'Allemagne n'a jamais décidé de confiner sa population, juste d'interdire les rassemblements de plus de deux personnes (à l’exception du cercle familial). Cette mesure est donc conservée jusqu'à nouvelle ordre.

Helfen Sie mit, aidez-nous à contrôler l'épidémie
- Winfried Kretschmann, lors de son allocution aux citoyens du Bade-Wurtemberg le 15 avril

Le retour à la normalité ou à la vie d'avant n'est pas pour tout de suite Outre-Rhin. Les concerts sont annulés jusque fin août au moins, ainsi que toutes les manifestations avec beaucoup de public.

Les écoles du Land avaient fermé le 17 mars 2020 (à Kehl, ville frontalière, le 16 mars), après la fermeture des frontières avec la France notamment le 16 mars à 8h du matin. Les Allemands du pays de Bade ne sont pas confinés. Le Land et les arrondissements insistent sur le respect des gestes barrière, une distance de 1,5 à 2 mètres entre les individus, et un maximum de deux personnes peuvent se rencontrer dans la rue (à l’exception du cercle familial). Comme en France, seuls les magasins de première nécessité sont restés ouverts depuis mi-mars : les magasins alimentaires, drogueries, marchés de plein air, pharmacies, cabinets médicaux, mais aussi les magasins de bricolage et de jardinage.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
allemagne coronavirus/covid-19 international société santé