Coronavirus - Strasbourg : la grande braderie est annulée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marc Chanel avec AFP
Des mesures de sécurité à la Grande Braderie de Strasbourg en 2016.
Des mesures de sécurité à la Grande Braderie de Strasbourg en 2016. © Jean-Marc Loos/MaxPPP

La grande braderie de Strasbourg, prévue le 3 octobre 2020, a été annulée en raison de l'épidémie de coronavirus, ont annoncé mercredi 16 septembre les organisateurs. C'est une première en 62 ans.

La grande braderie de Strasbourg qui devait se tenir samedi 3 octobre au coeur de la ville n'aura finalement pas lieu, en raison de la situation sanitaire. A moins de trois semaines de l'événement, les Vitrines de Strasbourg - l'association des commerçants de Strasbourg et environs - souligne que "l'évolution croissante" des chiffres de contamination de covid 19 dans la région l'amène à prendre cette "décision responsable".

C'est "la première fois en 62 ans" que l'événement, qui peut accueillir jusqu'à 150.000 personnes, est annulé, souligne Pierre Bardet, le directeur général de l'association dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux. Il justifie ce choix par le "protocole sanitaire très contraignant" qu'aurait nécessité le maintien de cette manifestation "qui dure 12 heures"
 
L'organisateur de l'événement précise également ne pas vouloir "prendre le risque d'un développement de cluster qui risquerait de compromettre la tenue du marché de Noël", un des événements majeurs de la ville, qui attire chaque année plus de 2 millions de visiteurs, selon l'office du tourisme.

Pour rappel, dans le Bas-Rhin, le taux d'incidence (nombre de nouveaux cas positifs au Covid-19 pour 100.000 habitants sur sept jours glissants) s'élevait à 48,3 le 12 septembre, s'approchant du seuil d'alerte fixé à 50, selon les derniers chiffres transmis par l'ARS du Grand-Est.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.