Coronavirus - Strasbourg : un Vacci'bus en tournée du 23 mars au 12 avril

L'idée est née en Champagne-Ardenne, avant de s'étendre au Haut-Rhin, et dernièrement au Bas-Rhin depuis le mardi 23 mars. Un Vacci'bus, baptisé "Vaccicar", fait la tournée de Strasbourg, Schiltigheim, Hoenheim, Molsheim, et Mundolsheim.

Un octogénaire vacciné en janvier 2021 dans la Marne, lors d'une tournée de vaccination en bus.
Un octogénaire vacciné en janvier 2021 dans la Marne, lors d'une tournée de vaccination en bus. © Vincent Ballester, France Télévisions

C'est un nouvel outil pour les collectivités devant vacciner la population alsacienne contre le coronavirus (Covid-19). La tournée d'un Vacci'bus, baptisé "Vaccicar", a débuté le mardi 23 mars 2021 dans les grandes villes du centre du Bas-Rhin.

L'idée est née en Champagne-Ardenne, dans l'agglomération du Grand Reims (Marne), au mois de janvier. Mi-mars, le département du Haut-Rhin a été le premier à s'y essayer en Alsace. C'est maintenant au tour du Bas-Rhin, plus précisément à Strasbourg, Schiltigheim, Hoenheim, Mundolsheim, et Molsheim (voir sur la carte ci-dessous).
 


Le principe du Vacci'bus est de faciliter l'accès au vaccin pour les personnes ne pouvant pas se déplacer pour une raison ou une autre (handicap, âge, éloignement des centres de vaccination). Ou de donner l'occasion à des personnes récalcitrantes en éliminant la "corvée" de devoir se déplacer et faire la queue... Dans le cas du Bas-Rhin, cette tournée est réservée aux "personnes fragiles de plus 50 ans hébergées en résidences sociales ou en foyers".
 

Le Vaccicar affrété par les collectivités locales et l'ARS.
Le Vaccicar affrété par les collectivités locales et l'ARS. © Collectivité européenne d'Alsace (CEA)


Les personnes concernées - environ 800 au total - recevront une invitation, précise la préfecture. Le bus circulera jusqu'au 23 avril, même le week-end pascal (la majeure partie des centres sera alors fermée dans le département). 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société transports en commun transports vaccins - covid-19