Coronavirus - VIDÉO : ​faute de bal cet été, ​​​​​​le teaser des pompiers de Strasbourg devient un clip de remerciement

Le bal des pompiers de Strasbourg ne pourra pas avoir lieu le 13 juillet 2020. En lieu et place de leur teaser, en général plutôt osé et toujours très attendu, les pompiers ont diffusé un clip de remerciement beaucoup plus sobre. Ils se disent touchés par le soutien reçu pendant la crise sanitaire.
Les pompiers de Strasbourg veulent dire "merci" pour les dons et les nombreux témoignages de soutien reçus depuis le mois de mars.
Les pompiers de Strasbourg veulent dire "merci" pour les dons et les nombreux témoignages de soutien reçus depuis le mois de mars. © Capture Pompiers de Strasbourg
Quand ils ont un message à faire passer, les pompiers de Strasbourg ne ménagent pas leurs efforts. Comme ils le font chaque jour dans leur travail, ils ont uni leurs forces pour produire une vidéo, diffusée mercredi 20 mai sur les réseaux sociaux. Un clip de remerciement, adressé à tous ceux qui les ont soutenus depuis le début de la pandémie : sur un bateau, en tenue de plongeur dans l'eau, au sommet d'une échelle ou dans leur caserne, les pompiers expriment leur "merci" dans tous les styles (voir clip ci-dessous). 
 


"On se sent moins seuls"

"On a eu énormément de dons de très nombreuses entreprises, confie l'adjudant Alexandre Laurent, affecté à la caserne Ouest de Strasbourg. On ne s'y attendait pas du tout. Il y a eu des chocolats, des pâtisseries, des fruits et légumes, des fleurs... et cela, dans toutes les casernes d'Alsace. Voir que les gens pensent à nous, ne nous oublient pas dans cette période difficile, ça fait plaisir. On se sent moins seuls."

Le quotidien des pompiers est encore très perturbé, et le coronavirus au centre des préoccupations. Même si le nombre d'interventions liées au Covid-19 a baissé, la vie de la caserne n'est pas revenue à la normale. Le sport collectif, par exemple, est toujours proscrit et le protocole sanitaire très rigoureux. "On n'a pas le droit de tomber malade", insiste l'adjudant Laurent. Alors dans ce contexte où les attentions et les soutiens touchent plus que jamais, le clip de remerciement s'est imposé comme un juste retour des choses.
 

"L'annulation du bal, un crève-coeur"

Les pompiers de Strasbourg sont maîtres en la matière. Ils se sont fait connaître ces dernières années pour leurs vidéos, réalisées avec Catseven Film Production et publiées au printemps, quelques semaines avant leur bal du 13 juillet. Un teaser haut en couleur, devenu un véritable rendez-vous : plus de 50.000 vues et un millier de partages, en vingt-quatre heures, à chaque fois. Les soldats du feu en tee-shirt moulant ou carrément dénudés font sensation. 
 
Le rendu est évidemment plus sobre cette année. D'une part, parce que la règle de distanciation physique a compliqué les conditions de tournage, d'autre part, car le propos est moins réjouissant. "Là, on n'annonce pas le bal, on annonce qu'il n'aura pas lieu. On cherchait un moyen de le dire aux gens et on a décidé de faire une vidéo, comme d'habitude. On a voulu en profiter pour remercier ceux qui nous ont aidés et le personnel soignant pour son travail", raconte encore Alexandre Laurent, l'un des principaux organisateurs de l'événement depuis 2015, au sein de l'amicale des personnels du service départemental d'incendie et de secours du Bas-Rhin

L'annulation du bal est pour lui "un crève-coeur : ça commence à devenir une institution. On rassemble beaucoup de monde. À travers cette vidéo, on veut dire aux gens qu'ils peuvent compter sur nous pour l'an prochain". Le reportage tourné par France 3 Alsace en 2017 (voir ci-dessous) confirme, en images, le sacré engouement suscité par la fête.
 
Les pompiers ont déjà coché la date du 13 juillet 2021 sur leur calendrier. En attendant, ils promettent de poursuivre malgré tout les actions caritatives que le bal permet en général de mener. Récemment, les fonds récoltés ont par exemple permis d'acheter des voitures électriques pour emmener des enfants hospitalisés au bloc opératoire, à l'hôpital d'Hautepierre

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société pompiers faits divers événements sorties et loisirs