Déconfinement à Strasbourg : 40 concerts à découvrir à l'église du Temple-Neuf

Du 1er juillet au 1er août, une série de 40 concerts est donnée en l'église protestante du Temple-Neuf, située à quelques enjambées de la cathédrale de Strasbourg (Bas-Rhin). La programmation est éclectique et un protocole sanitaire a été prévu.

L'église du Temple-Neuf de Strasbourg (Bas-Rhin) accueille régulièrement de nombreux concerts.
L'église du Temple-Neuf de Strasbourg (Bas-Rhin) accueille régulièrement de nombreux concerts. © Église du Temple-Neuf de Strasbourg
Bohemian Rhapsody à l'église ? Cela n'a rien d'impossible au Temple-Neuf de Strasbourg (Bas-Rhin). Il faut dire que cet édifice religieux a vocation à être ouvert au public, et qu'il est réputé pour sa programmation musicale. Pour fêter le déconfinement et penser à autre chose qu'au coronavirus (Covid-19), 40 dates de concert sont proposées entre le 1er juillet et le 1er août 2020.

Pour chaque journée, deux horaires sont prévus : 19h30, et 21 heures. Le concert dure à chaque fois une demi-heure : "Ce format de 30 minutes permet à un public réticent de tenter l'aventure", nous explique au téléphone Gilles Oltz, le responsable des saisons culturelles. "Et ça plaît beaucoup plus aux jeunes." L'accès est libre et théoriquement gratuit, mais rien ne vous empêche de laisser une petite pièce (un petit billet ?) sur le plateau de la quête en sortant. 
 

Artistes coups de coeur et nouveaux talents

La raison est simple : "On fait ça parce qu'on propose des saisons de concerts depuis 30 ans. Il y a eu une coupure à cause du confinement, et on a voulu ramener les artistes et le public au plus vite. Ça s'est décidé fin mai : on a fait appel à des artistes qu'on connaît, qui nous tiennent à coeur; mais aussi à des nouveaux talents." Les grilles de l'imposant portail de l'église protestante seront donc grandes ouvertes (visible dans la vue panoramique ci-dessous).
 
Et des artistes, il y en a de tous bords. Voici cinq exemples, un par semaine :
Une diversité musicale qui témoigne d'une certaine ouverture d'esprit. Gilles Oltz confie : "C'est dans notre culture protestante, cette envie de découvrir le monde et la vie dans toutes les directions. On veut donc découvrir le jazz, et pas que les musiques classiques."

Bien évidemment, l'organisation de l'événement s'est faite en tenant compte des recommandations sanitaires dues au coronavirus. Le masque sera donc de mise, et du gel hydroalcoolique sera disponible, comme vous pouvez le voir dans la publication Facebook ci-dessous.
 
Les églises protestantes de Strasbourg se tournent régulièrement vers les arts. Saint-Thomas avait déjà joué et chanté au profit de la SPA. Quant à Saint-Guillaume, une diffusion du film d'horreur L'Exorciste y avait eu lieu.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs culture musique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter