• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Strasbourg : des protestants disent oui à la projection de “L’Exorciste” en l’église Saint-Guillaume

L'Exorciste, film sorti en 1973, sera projeté en l'église Saint-Guillaume à Strasbourg / © Jonathan M/
L'Exorciste, film sorti en 1973, sera projeté en l'église Saint-Guillaume à Strasbourg / © Jonathan M/

La projection pour deux séances du film d'horreur L'Exorciste, de William Friedkin, aura lieu le 20 septembre en l'église Saint-Guillaume, dans le cadre du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg.

Par M.C.


C'est inédit. L'Exorciste, c​​hef-d'oeuvre de William Friedkin, sera projeté en l'église protestante Saint-Guillaume à Strasbourg, en version originale sous-titrée. Deux séances "en immersion" du film qui a effrayé des générations de (télé)spectateurs seront organisées jeudi 20 septembre dans le cadre du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg (FEFFS). "Mathieu Cahn (adjoint au maire en charge de la politique événementielle) nous a parlé du projet "sauvons Saint-Guillaume", et on a appris à connaître l'esprit d'ouverture de l'église" indiquent les responsables du festival.
 
BA L'Exorciste

Le FEFFS s'associe régulièrement à des lieux atypiques pour créer l'événement : "Les Dents de la Mer (Steven Spielberg) aux Bains municipaux / Christine (John Carpenter) dans un parking", ont déjà été proposées. "Les responsables de l'organisation du FEFFS nous ont sollicité pour une diffusion de L’Exorciste dans une église, pour la première fois au monde, semble-t-il", indique Christophe Kocher, pasteur de l’église, dans un communiqué. "Si l’idée est apparue incongrue au premier abord, elle a très vite fait son chemin et trouvé un écho très favorable auprès de l’ensemble du conseil presbytéral." 

"Dans son histoire et plus encore dans le cadre du projet de restauration, l’église Saint-Guillaume se veut un lieu de vie, d’échange et de culture. La projection de L’Exorciste, film doublement oscarisé et devenu un classique, entre totalement dans ce cadre. Il s’agit ici de cinéma, de fiction, de divertissement. Mais aussi et surtout de discussion, d’échange, de rencontre. Et c’est ce message que nous souhaitons transmettre une nouvelle fois à travers cette projection qui s’inscrit dans l’ADN d’ouverture de #SauvonsGuillaume" ajoute le pasteur. Une partie des recettes récoltées permettra de financer la restauration de l'édifice.
 

Les zombies de retour

Une "marche des zombies" qui devrait rassembler des milliers de participants va de nouveau lancer le Festival européen du film fantastique de Strasbourg le samedi 15 septembre, avec treize films en compétition.  N'ayant pas eu lieu en 2016 et 2017 en raison de l'état d'urgence mis en place après les attentats de Paris et de Nice, la "zombie walk" qui avait rassemblé 5.000 personnes en 2015 défilera dans le centre-ville de Strasbourg à partir de 14H00.

Si flots de sang factice et maquillage livide seront les bienvenus, Mathieu Cahn, adjoint au maire de Strasbourg chargé des événements, a toutefois précisé que, pour des raisons de sécurité, les "chasseurs de zombies" et toute arme factice seront eux interdits.  Figures classiques du film d'horreur, les "morts-vivants" auront d'autant plus leur place dans la 11e édition du festival européen du film fantastique de Strasbourg que son invité d'honneur est l'américain John Landis, qui a notamment réalisé le célèbre clip de Michael Jackson "Thriller".
  
Le coup d'envoi des 161 projections programmées de cette 11e édition, dont celles de 42 nouvelles productions, sera donné vendredi 14 septembre par le film d'horreur américain "La Nonne", réalisé par Corin Hardy. Le festival décernera le 23 septembre le Méliès d'argent du film fantastique, dont le gagnant sera sélectionné pour le Méliès d'or, prix de la Fédération européenne des festivals de films fantastiques.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Elevage visons de Spincourt -Meuse

Les + Lus