• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Les détails de la visite du dalaï lama à Strasbourg dévoilés ce lundi

© MAxPPP
© MAxPPP

Le dalaï lama, chef spirituel des Tibétains, sera accueilli à Paris puis dans la capitale alsacienne du 12 au 18 septembre pour une série de rencontres, de conférences et d'enseignements à l'occasion de sa première visite en France depuis 2011.

Par M.C. avec AFP

Tenzin Gyatso, le 14e dalaï lama, ne s'était pas rendu en France depuis 2011. Après un séjour à Paris, il sera présent à Strasbourg à partir du 14 septembre.  Le Prix Nobel de la paix en 1989 doit rencontrer des jeunes le jeudi 15 puis se rendra à l'université de Strasbourg le vendredi 16.  Le week-end sera consacré à des enseignements au Zénith autour du philosophe indien Nagarjuna, une des figures pionnières du bouddhisme dit du grand véhicule (mahayana). Une réception à la mairie et une journée d'échanges avec des scientifiques de l'université de Strasbourg sont également prévus. 
Les détails de la visite du dalaï lama à Strasbourg dévoilés ce lundi
Le dalaï lama, chef spirituel des Tibétains, sera accueilli à Paris puis dans la capitale alsacienne du 12 au 18 septembre pour une série de rencontres, de conférences et d'enseignements à l'occasion de sa première visite en France depuis 2011.  - Caroline Moreau

Le programme

Jeudi 15 septembre
13h30-15h : rencontres et échanges avec des jeunes au Palais des Congrès

Vendredi 16 septembre
9h30-15h30 : discussion avec des chercheurs  sur le thème de l'interaction entre la science, l'engagement et la méditation organisée à l'Université de Strasbourg.

Samedi 17 septembre 
de 9:30 à 11:30 et de 13:30 à 15:30
Enseignements sur le texte de Nagarjuna "Le commentaire de l’Esprit d’Eveil" (skt. Bodhichittavivarana, tib. Byang chub sems 'grel)

Dimanche 18 septembre 
de 9:30 à 11:30 : initiation de Tchenrezig.
de 13:30 à 15:30 : conférence publique sur le thème : "Pour une éthique au delà des religions"

Aucune rencontre n'est annoncée à ce jour entre des officiels français de premier plan et le chef spirituel tibétain en exil, dont les éventuels contacts avec des responsables occidentaux suscitent les protestations de Pékin, même s'il a renoncé à toute responsabilité politique en 2011. Le dalaï lama ne s'était pas rendu en France depuis la série d'enseignements qu'il avait donnés à Toulouse en août 2011.

 

Sur le même sujet

"La Lorraine est formidable"

Les + Lus