• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Disparition inquiétante d'Axel Guerdin à Strasbourg : sa famille recherche un maximum d'images de vidéosurveillance

Axel Guerdin, étudiant à Strasbourg, recherché depuis le 9 décembre / © Document remis
Axel Guerdin, étudiant à Strasbourg, recherché depuis le 9 décembre / © Document remis

Malgré la battue citoyenne de samedi, et un nouveau sondage des bassins portuaires par la gendarmerie fluviale ce matin, toujours aucune trace de l'étudiant disparu depuis le 9 décembre. La famille cherche à récupérer des images de vidéosurveillance avant qu'elles ne soient effacées. 
   

Par Sabine Pfeiffer

De nouvelles images de vidéosurveillance avaient été découvertes ce samedi 15 décembre à l'occasion de la battue citoyenne. Elles montrent Axel Guerdin marchant dans la rue de la Minoterie, dans le quartier strasbourgeois du port du Rhin, la nuit de sa disparition, le 9 décembre, et passant devant l'entreprise automobile BMW avant 3h du matin. Immédiatement, des recherches cynotechniques ont été menées au bout de cette longue rue bordée d'un côté par un bassin portuaire, et de l'autre par des entreprises. Elles n'ont apporté aucun indice supplémentaire, pas plus que le nouveau sondage des bassins, mené ce dimanche matin par la gendarmerie fluviale.

Axel Guerdin est sorti sans manteau, vêtu d'un pull rouge, d'une boîte de nuit allemande de Kehl, proche de la frontière, le 9 décembre vers 2h du matin. Une première vidéo montre l'étudiant de 19 ans courant le long des rails du tram. A 2h16, il apparaît sur une seconde vidéo, côté français, devant la rue Coulaux, dans le quartier du Port du Rhin. Une troisième vidéo montre une silhouette non identifiable passant à 2h18 près du restaurant du Bateau du Rhin. La vidéo de l'entreprise BMW découverte ce samedi a permis de l'identifier, marchant avant 3h dans la rue de la Minoterie qui mène à une impasse. Mais aucune image ne le montre repartant dans l'autre sens. 


"Nous cherchons à récupérer un maximum de vidéosurveillances avant l'effacement" 

- Dorothée Gérard, maman d'Axel

Pour tenter de comprendre comment Axel a ainsi pu se volatiliser, la famille fait désormais tout ce qu'elle peut pour tenter de récupérer les images de vidéosurveillance de l'ensemble des entreprises de la rue de la Minoterie. C'est une véritable course contre la montre, car d'ordinaire, des vidéos de ce genre sont effacées après une semaine. L'appel est donc lancé à toutes les entreprises donnant sur cette rue, à conserver leurs enregistrements de la nuit du 9 décembre. Elles pourraient contenir de précieux indices, permettant de retrouver la piste du jeune étudiant, qui devrait fêter ses 20 ans mardi prochain. 

Par ailleurs, toute personne qui détiendrait des informations à son sujet est priée de contacter le commissariat central au ✆  03 90 23 17 17


 

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus