• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Game of Thrones: le procès de Cersei Lannister a lieu à Strasbourg ce mercredi 24 avril

Exposition des décors et costumes de la série à Belfast. À droite du trône, la robe de Cersei Lannister. / © Liam McBurney, MaxPPP
Exposition des décors et costumes de la série à Belfast. À droite du trône, la robe de Cersei Lannister. / © Liam McBurney, MaxPPP

Un exercice de joutes oratoires, sous forme d'un procès de Cersei Lannister (une reine méchante dans la série Game of Thrones), est organisé à la chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Strasbourg. L'événement a lieu le mercredi 24 avril, à 18 heures. 

Par Vincent Ballester

Oyez, oyez! C'est ce mercredi 24 avril 2019, à 18 heures, que sera jugée à la chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Strasbourg la reine Cersei Lannister. "C'est qui celle-là?", vous demandez-vous, si vous ne regardez pas la série à succès Game of Thrones. Il s'agit d'une reine pas très sympathique (alcoolique, incestueuse, manipulatrice et meurtrière...) dont vous pouvez découvrir les exploits dans la vidéo ci-dessous, sous-titrée en français, réalisée par un vidéaste fan de la série.

Cette simulation du procès d'un personnage fictif est organisée par l'école des jeunes orateurs (EJO) de l'institut d'études politiques de Strasbourg. "Inceste. Meurtre avec préméditation. Conspiration. Haute trahison. Crime de guerre. Les motifs pesant sur Cersei Lannister sont nombreux et feraient pâlir n’importe quel juriste devant la défendre dans un procès en cour d’assises." Et pourtant, ce sont ces jeunes étudiant(e)s de Sciences Po avec leurs enseignant(e)s qui vont tenter de la défendre... ou de la faire condamner.  
 

Dans ce procès en assises plus vrai que nature, siégeant dans les locaux ornementés de la CCI de Strasbourg, on retrouve trois enseignant(e)s de Sciences Po comme juges, et deux autres parmi les avocat(e)s de la défense et de l'accusation. Quatre élèves font partie de la défense et de l'accusation (deux pour chaque camp), et neuf autres interprètent des personnages de la série appelés comme témoins... parmi lesquels Cersei Lannister, mais aussi son frère Tyrion Lannister ou Sansa Stark. Le jury populaire, quant à lui, est composé de six personnes tirées au sort dans le public.
 

Joutes oratoires

"C'était le bon timing", explique Raphaël Comte, le président de l'EJO. "La dernière saison de Game of Thrones est en train de sortir, c'était une bonne occasion pour notre dernier événement de l'année. On organise des joutes oratoires, des entraînements pour bien parler... Ici, chaque leader de l'accusation ou de la défense a organisé son camp, préparé ses témoins. On a même fait une répétition." Avec un événement préparé avec tant de soin, pas étonnant que les 150 places disponibles pour assister à ce procès soient parties comme des petits pains. Les malheureuses et malheureux pourront se consoler: une retransmission en direct sera assurée sur Facebook.

Le sort de la reine ne tiendra donc qu'à la verve, à l'éloquence, au talent oratoire de celles et ceux qui veulent la défendre... ou l'abattre. Plus que jamais, Cersei Lannister sera "une reine qu'on adore détester, et qu'on déteste adorer".
 

Sur le même sujet

Témoignage de Housseina, victime d'insultes racistes sur les réseaux sociaux.

Les + Lus