Guide Michelin 2019 : un jeune alsacien parmi les 30 meilleurs pâtissiers de restaurant en France

Jessy Rhinn-Auvray, 19 ans, de La Fourchette des Ducs d’Obernai, parmi les 30 meilleurs pâtissiers de restaurant en France. / © Anaëlle Blanchard/France 3 Alsace
Jessy Rhinn-Auvray, 19 ans, de La Fourchette des Ducs d’Obernai, parmi les 30 meilleurs pâtissiers de restaurant en France. / © Anaëlle Blanchard/France 3 Alsace

Le guide Michelin 2019 a été dévoilé ce lundi 21 janvier à Paris. Un guide étoffé qui intègre de nouvelles récompenses. Parmi les meilleurs pâtissiers de restaurant, désormais distingués, on y découvre Jessy Rhinn-Auvray, 19 ans, de La Fourchette des Ducs d’Obernai.
 

Par Marie Coulon

Jessy Rhinn-Auvray y tient. Il a 19 ans et demi, pas 19. Ce jeune prodige de la pâtisserie a beau être le benjamin des meilleurs pâtissiers de restaurant distingués par le guide Michelin ce lundi 21 janvier, il compte bien prouver qu’il en a sous la spatule.

"Je fais ça depuis que je suis tout petit. C’est une passion. Enfant, je passais toutes mes vacances aux côtés de mon père qui travaillait au Jardin de l’Orangerie à Strasbourg. Et je m’entraînais." Réaliser des desserts, c’est pour lui "un travail d’artiste". "C’est une partie très importante du repas. C’est le final. Si ça ne convient pas, ça peut tout gâcher."

Après s’être formé au lycée hôtelier Alexandre Dumas d’Illkirch-Graffenstaden, Jessy a réalisé son rêve de gosse. Travailler pour un deux étoiles. Il y a deux ans, il a rejoint l’équipe de la Fourchette des Ducs d’Obernai et le chef Nicolas Stamm.

C’est lui qui lui a annoncé la bonne nouvelle il y a trois semaines. "Il m’a pris entre 4 yeux, et là j’ai eu du mal à réaliser". Le très célèbre petit guide rouge a décidé d'inscrire l’alsacien parmi l'élite de la pâtisserie française. "C’est un honneur. Mais honnêtement, à 19 ans et demi, je ne m’attendais pas à recevoir une telle récompense. Après, il faut garder la tête sur les épaules, j’ai encore énormément de choses à apprendre" affirme-t-il.
 

Amateur de torches aux marrons, sa gourmandise préférée, le jeune homme décrit sa cuisine comme classique, mais pas dénuée de créativité pour autant. Au rayon sucré de La Fourchette des Ducs, il revisite les desserts traditionnels français et alsaciens. "Avec sa jeunesse il nous apporte aussi sa créativité. Il va vers des choses que je n’oserais pas moi-même explorer" confie Nicolas Stamm. Dans les cuisines de l’étoilé, la soudaine notoriété du petit dernier de la brigade se raconte autant dans les assiettes qu’autour des fourneaux. "Cette récompense, ça enthousiasme toute l’équipe. Si un restaurant devient un grand restaurant, c’est surtout grâce à ses équipes et aux talents qui le compose" explicite le chef.
 

Ce lundi, le binôme s’est rendu ensemble à Paris, salle Gaveau, pour assister à la cérémonie de présentation du cru 2019 du Michelin. Un guide, qui fait la part belle à 70 nouveaux étoilés, mais qui sort aussi dans une version étoffée avec de nouvelles distinctions. "Que les pâtissiers soient mis en avant c’est une bonne chose. Un restaurant ne peut pas fonctionner sans son équipe entière" se félicite Jessy.

Le Strasbourgeois, a désormais à coeur de ne pas laisser retomber le soufflé du succès. "Je vais continuer à travailler avec des projets en tête. Je compte rester à La Fourchette des Ducs mais je souhaiterais ouvrir une boutique de pâtisserie". Un projet gourmand qu’il pourrait mettre en œuvre dans l’année.

Sur le même sujet

Les + Lus