INSOLITE. Strasbourg insoupçonné : à la découverte du tunnel mystérieux des Hospices civils

replay

C'est l'Alsace Insolite. Avons-nous découvert le secret qui permettait à Strasbourg d’être "une ville imprenable" ? Dans les caves historiques des Hospices de Strasbourg qui datent de 1395 se trouve une grosse et lourde porte en bois. Il suffit de la pousser pour avoir accès à un tunnel construit "de main d'homme", à la même époque.

La cave historique des Hospices de Strasbourg (Bas-Rhin) date de 1395. Elle est plus ancienne de presque 50 ans que celle des Hospices de Beaune (Côte-d'Or) qui remonte à 1443. Toujours en activité, les vignerons de la région viennent y élever leurs vins blancs dans les immenses foudres en chêne.

La cave des Hospices de Strasbourg est mondialement connue pour abriter le plus vieux vin du monde en barrique, réputé de 1472. Le général Leclerc a été le dernier à le savourer pour célébrer la Libération de la ville en 1944.

"Ville imprenable"

Tout le site est accessible au public. Pourtant, peu osent pousser une vieille porte en bois ornée de ferrures qui se trouve juste après l'espace de vente de la cave sur la droite. Elle donne sur un tunnel médiéval assez mal éclairé. "Il s'agit d’un tunnel de quatorze kilomètres qui encerclait Strasbourg" assure Thibaut Baldinger, le directeur de la Cave historique des Hospices de Strasbourg. "Ce souterrain permettait de ravitailler en vivres et en armes, les soldats qui étaient postés sur les tours de la muraille qui protégeait la ville. Ce tunnel défensif permettait des déplacements rapides." 

O Straßburg, O Straßburg, du wunderschöne Stadt

Chant traditionnel

Voici donc le secret militaire qui aurait permis à l'actuelle capitale européenne d'être considérée comme "ville imprenable". Strasbourg ne lésinait pas sur les moyens défensifs afin de protéger son indépendance. Car la ville fut une ville-État, une république indépendante pendant plus de 400 ans, de 1262 à 1681 ; un peu comme le sont aujourd'hui Saint-Marin ou Monaco. 

L'ambiance à l'intérieur du tunnel est pesante, très humide. L'ouvrage semble effectivement ancien et fabriqué à la main. De nombreux accès ont été murés pour des raisons de sécurité et pour éviter des éboulements. "Mon rêve, c'est de les percer un jour et de regarder ce qu’il y a derrière" soupire Thibaut. Des canalisations modernes traversent les parois et empêchent une déambulation tranquille. Il faut se pencher pour poursuivre le chemin sur presque soixante mètres. 

Le directeur de la cave poursuit : "J'ai reçu plusieurs témoignages sur les fonctions de ce tunnel. Un monsieur m'a expliqué que son papa livrait du vin aux Hospices lorsqu’il était enfant. Il en avait profité pour l'emprunter et il s'était retrouvé devant la cathédrale, soit environ à 800 mètres d’ici".

Lorsqu'on lui fait remarquer qu'une autre hypothèse historique explique que la vocation de ce tunnel est d’être un canal d'évacuation d'eaux usées, il balaye d'un revers de main : "c'est peu probable, sinon le sol aurait la forme d'une rigole, ce qui n'est pas le cas ici". 

Une salle secrète de dissection de 1395

Derrière les murs du souterrain, tout au fond de la cave, se cache le theatrum anatomicum. Une salle secrète de dissection de 1395. En pleine période de l'Inquisition, les médecins développaient leurs connaissances de l'anatomie avec leurs étudiants en disséquant les corps des condamnés à mort qui étaient noyés au Pont du Corbeau qui surplombe l'Ill. La trappe où étaient glissés les corps est toujours visible à l'extérieur, sous la grande porte des Hospices. L'ambiance y est particulièrement glauque. Des casiers carrelés sont encore visibles : les premières chambres froides.

Cette salle inaccessible au public abrite aujourd'hui les futurs cadavres : les meilleurs vins de la Cave historique des Hospices de Strasbourg y sont rangés dans les casiers : "Rien ne se perd, c'est parfait pour la conservation des bouteilles de vin".

La cave et le magasin sont habituellement ouverts au public, du lundi au samedi. L'entrée est gratuite.

Vous connaissez un endroit ou un personnage insolite en Alsace et vous voulez le faire connaître ? N'hésitez pas à contacter l'Alsace Insolite eric.vial@francetv.fr. L'Alsace insolite, une collection de reportages à découvrir sur france.tv.