La police retrouve une bague volée qui devait servir à une demande en mariage

Se faire voler une bague, juste avant de faire sa déclaration d'amour, quelle guigne ! C’est la mésaventure arrivée à un Italien en voyage en Alsace avec sa bien-aimée. Mais une perquisition de la police strasbourgeoise transforme la déconvenue en belle histoire.

"Il voulait demander sa conjointe en mariage à Strasbourg, mais dans le train, il est victime du vol de son bagage contenant notamment la bague. Retrouvée lors d'une perquisition, les policiers parviennent à remonter jusqu'à la victime, un policier italien !" Ce post de la police nationale 67 est plutôt original. L'histoire qu'il évoque aussi.

"Mi-janvier, les collègues de la cellule anticambriolage font une perquisition à Strasbourg", explique le chargé de communication de la Police nationale 67. "Ils tombent sur une caverne d'Ali Baba : des bijoux, des sacs à main, des vêtements et ce coffret, avec une lumière qui s'allume quand on ouvre le couvercle et qui éclaire la bague."

Comme toujours, les enquêteurs cherchent à identifier les propriétaires. Mais dans leur fichier d'objets signalés volés, nulle trace de cette bague. Un des policiers découvre une étiquette avec le nom du joaillier qui a vendu le bijou. Il se trouve en Italie. Qu'à cela ne tienne, un des policiers qui se débrouille en italien lui téléphone. Le joaillier arrive à identifier son client et le prévient de la bonne nouvelle.

Surprise, la victime est un policier de Vintimille. Cet hiver, il a emmené son amoureuse en Alsace, où il avait prévu de lui faire sa demande en mariage, et de lui offrir cette bague. Mais dans le train entre Colmar et Strasbourg, il s'est fait voler son bagage avec le coffret. 

A-t-il fait sa déclaration sans la bague ? A-t-il reporté sa demande ? L'enquête des policiers alsaciens s'est arrêtée là. Une seule chose est sûre : "le collègue italien va venir récupérer son bien chez nous, en mars prochain" , conclut le porte-parole de la police nationale du Bas-Rhin.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité