• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Ligue 1 : un coup à jouer pour le Racing Club de Strasbourg face à Lyon

Début février, le Racing avait écarté Lyon en quart de finale de la Coupe de la Ligue en s'imposant (1-2). / © Jean-Marc LOOS / MaxPPP.
Début février, le Racing avait écarté Lyon en quart de finale de la Coupe de la Ligue en s'imposant (1-2). / © Jean-Marc LOOS / MaxPPP.

A 17h, ce samedi 9 mars, le Racing accueille l’Olympique lyonnais pour le compte de la 28e journée de Ligue 1. L’occasion pour des Alsaciens, dans le dur ces dernières semaines, de reprendre à la Meinau leur marche en avant.
 

Par Justine Saint-Sevin

Leurs adversaires auront peut-être déjà la tête à la Ligue des Champions. Si le coach lyonnais, Bruno Genesio, a martelé en conférence de presse l’importance de ce match de championnat dans l’antre du Racing, l’esprit de ses joueurs pourrait être ce samedi 9 mars 2019 (17h), en partie tourné vers le huitième de finale retour de C1 qu’il faudra jouer à Barcelone mercredi. Aux joueurs de Thierry Laurey de profiter de la moindre faille pour se relancer.

En effet, après un mois de janvier plein, concrétisé par six victoires en sept matches toutes compétitions confondues, les Strasbourgeois ont marqué le pas. Ils n’ont récolté que deux points lors des cinq derniers matches de Ligue 1. Fatigue, relâchement notamment après la qualification en finale de la Coupe de la Ligue, plusieurs éléments sont avancés par Thierry Laurey dans les colonnes de l’Equipe. 

Des raisons d'espérer

Dans le contenu des matches il n’y a rien d’infamant. En dehors de la première période à Saint-Etienne, on a toujours été dans le coup.
- Thierry Laurey, entraîneur de Strabourg -

Face à un groupe lyonnais probablement remanié et peut-être inconsciemment moins concerné du fait des échéances européennes à venir, le Racing a tout intérêt à emballer cette rencontre et renverser un stade prêt à l’accompagner vers l’exploit. Déjouer les pronostics, les Alsaciens l'ont déjà fait cette saison et face à Lyon en s'imposant (1-2) au Groupama Stadium lors des quarts de finale de Coupe de la Ligue. Outrageusement dominé, le Racing avait su faire preuve d'un réalisme froid. De quoi s'inspirer pour le match du jour. 

Le groupe strasbourgeois retenu

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus