Livres contaminés à l'arsenic en Allemagne : les bibliothèques universitaires de Strasbourg sur leurs gardes, sans céder à la psychose

En Allemagne, plusieurs dizaines de livres du 19e siècle sont retirés des bibliothèques. En cause : une couleur verte, attrayante mais aussi malaisante. Ils contiennent de l’arsenic, substance qui peut être dangereuse. À Strasbourg, des précautions sont prises.

Ce sont des petits livres verts, qui commencent à devenir envahissants. Chez nos voisins d’outre-Rhin, c’est la panique. Plusieurs bibliothèques universitaires d’Allemagne ont commencé à retirer par précaution plusieurs milliers de livres. Ils datent du 19e siècle et sont de couleur verte, après insertion volontaire d'arsenic. Une pratique à la mode, à cette époque, pour leur donner une couleur attirante.

Il est possible, par exemple, de trouver ces ouvrages dans la bibliothèque de Bielefeld, au nord-ouest de l'Allemagne. C'est là que nos confrères de franceinfo relatent le retrait de "60 000 livres", actuellement placés en quarantaine. Ils sont possiblement contaminés par cette substance qui peut causer, dans les cas extrêmes, des cancers ou la mort.

Une présence indésirable qui date du 19e siècle, et qui continue à produire des effets jusqu’à présent sur les lecteurs. Nos confrères de la radio publique évoquent "des malaises, des vomissements ou (des) diarrhées". Ces livres aux pouvoirs insoupçonnés sont-ils présents aussi dans nos bibliothèques universitaires à Strasbourg (Bas-Rhin) ? Nous avons posé la question aux responsables.

Des vérifications mais pas de paranoïa

Interrogée sur la question, l'université de Strasbourg nous repond que par leur situation et par leur histoire, "les bibliothèques de l'université de Strasbourg conservent en effet un certain nombre de livres allemands et d'ouvrages du 19e siècle. Ces livres anciens ne sont pas accessibles sur les rayonnages des bibliothèques, mais conservés en magasins". Autrement dit, ils ne sont donc pas accessibles directement au public. Contrairement à ce qui était le cas en Allemagne.

Elle ajoute appliquer un protocole, au cas où. "Par principe de précaution, nous suspendons temporairement toute possibilité de consulter les ouvrages du 19ème siècle dans nos bibliothèques et mettons en place une procédure interne destinée à rassurer nos usagers et nos personnels sur le sujet", nous précise-t-elle, dans un autre temps.

Pour le moment, le gestionnaire des bibliothèques de l'université se veut rassurant. Il précise procéder en ce moment à des vérifications. "À ce stade, nous n'avons pas identifié de livres teints au Vert de Paris. Si tel était le cas, cela ne concernerait qu’un nombre très restreint d’ouvrages, ils seraient alors retirés des collections et traités à part", précisent les services de l'université strasbourgeoise. 

Pour indication, l'organisation mondiale de la Santé, évoque un seuil d'arsenic qui ne doit pas être supérieur à 100 μg/l (100 microgrammes par litre) dans l'eau de boisson. Au-delà, l'organisme sanitaire évoque de possibles risques pour la santé. 

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité