Maison d'arrêt de Strasbourg : le personnel pénitentiaire demande des mesures sanitaires strictes

Dans un tract publié ce samedi 31 octobre, le syndicat pénitentiaire FO de Strasbourg dénonce le manque, selon lui, de véritables mesures sanitaires qui protégeraient efficacement le personnel et demande donc que l'administration revoie sa copie.
Le personnel pénitentiaire de Strasbourg réclame des mesures sanitaires plus strictes suite au reconfinement préconisé par le gouvernement
Le personnel pénitentiaire de Strasbourg réclame des mesures sanitaires plus strictes suite au reconfinement préconisé par le gouvernement © Jean-Marc Loos / MaxPPP
Alors que la France vient d'entrer dans une deuxième période de confinement, le personnel pénitentiaire de Strasbourg s'insurge contre ce qu'il considère comme des "mesurettes" concernant la sécurité sanitaire mise en place au sein de l'établissement. Le syndicat pénitentiaire FO de Strasbourg vient donc de publier un tract dans lequel il dénonce : "le maintien des parloirs avec port du masque pour les enfants de plus de 6 ans (il est vrai que le virus s'arrête à l'entrée des établissements pénitentiaires !!). Il faut savoir que les familles de détenus doivent se présenter au moins 30 minutes avant leur rendez-vous parloir et se retrouvent, dans une grande majorité des cas, dans un local, tous ensemble, jusqu'à 30 personnes, alors que les permissions de sortir pour motifs familiaux sont suspendues."

Le syndicat dénonce également le maintien des transferts "alors même que notre Premier ministre a annoncé que les déplacement interrégionaux sont interdits !! Mais pas pour l'administration pénitentiaire !" Le personnel pénitentiaire réclame donc la mise en place de mesures sanitaires strictes comme en mars dernier.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société prison justice