Marché de Noël de Strasbourg : à quoi servent les bénéfices de la soupe étoilée ?

Publié le
Écrit par Caroline Moreau .

Comme chaque année, la soupe étoilée est de nouveau mise en vente à l’occasion du marché de Noël de Strasbourg. Concoctée par de grands chefs alsaciens, elle permet au collectif d’associations Humanis de financer des opérations caritatives. On fait le bilan à l’occasion des dix ans de l’opération.

Elle est devenue l’un des incontournables du marché de Noël de Strasbourg. Au pied du grand sapin de la place Kléber, sous les tentes du village du partage, les visiteurs peuvent se réchauffer en dégustant une soupe concoctée par un grand chef étoilé alsacien.

Depuis le début de l’aventure, ils sont 24 à avoir accepté d’élaborer chacun gratuitement une recette spécifique aux saveurs alléchantes pour l’opération. Mise en bouche avec le menu de cet hiver : velouté des sous-bois au Riesling et croûtons élaboré par Alexis Albrecht, velouté vichyssois de Marc Haeberlin, velouté de crécy à l’orange et aux épices signé Eric Westermann ou encore velouté de potimarron au parmesan de Pascal Bastian. Des breuvages constitués de matières premières achetées ou fournies par des entreprises partenaires, et cuisinés par un traiteur strasbourgeois.

Vendue au gobelet sur le marché de Noël (au prix de 3 euros) ou par litre (il vous en coûtera 10 euros), la soupe étoilée voit chaque année ses ventes augmenter grâce aux touristes du marché de Noël et aux nombreux consommateurs strasbourgeois devenus fidèles du rendez-vous. "C’est une opération essentielle pour nous, explique Jean-Marie Pons, co-président du collectif Humanis. Elle est indispensable pour que nous récoltions de l’argent pour nos associations, mais elle est surtout devenue une très importante vitrine pour toutes nos actions ».

En dix ans, le collectif d’associations caritatives Humanis à l’origine de l’opération a ainsi écoulé 73.000 litres de soupe, pour une recette totale de 680.000 euros. Une fois le coût des charges amorti (achat des ingrédients, production par un traiteur strasbourgeois, transport…) restent 350.000 euros. Une somme qui équivaut à 30% du budget du collectif, manne indispensable pour financer différentes actions solidaires.

Convois humanitaires de première nécessité en Afrique et en Europe de l’Est

Grâce à ces bénéfices, le collectif a pu organiser trois convois humanitaires en Afrique au cours des cinq dernières années. A bord des camions conduits par des membres de l’association, des produits de première nécessité pour des hôpitaux ou des villages d’enfants distribués au Sénégal, en Guinée et en Mauritanie.

Au printemps dernier, un autre convoi a pris la direction de l’Europe de l’Est. Une équipe s’est rendue en Moldavie, à la frontière de l’Ukraine alors sous le feu de l’armée russe, avec à son bord là encore du matériel paramédical. Le prochain devrait prendre la direction de l’Arménie au début de l’année 2023.

Un chantier d’insertion pour 70 bénéficiaires

C’est l’une des principales activités du collectif qui regroupe 70 associations humanitaires dans son giron. Le chantier d’insertion d’Humanis œuvre à la réinsertion professionnelle et sociale de 70 bénéficiaires chaque année, qui par leur travail aide au bon fonctionnement des associations partenaires via des actions d’évènementiel, de logistique, de services et numériques.

Les habitants de Schiltigheim (Bas-Rhin) connaissent également bien l’atelier de reconditionnement d’ordinateurs implanté dans la commune. Des appareils récupérés auprès de collectivités comme le Parlement européen ou l’Eurométropole de Strasbourg qui, une fois retapés, sont revendus à prix modiques. Pendant le premier épisode de confinement au printemps 2020, 2.500 ordinateurs ainsi reconditionnés avaient été gratuitement distribués à des établissements scolaires et des élèves contraints à l’école à la maison.

Des activités en adéquation avec les besoins actuels du marché du travail, et qui ont évolué avec leur époque. « Quand nous avons créé l’atelier il y a 25 ans, on travaillait sur des machines à coudre récupérées auprès des grands-mères, explique Jean-Marie Pons. On a pris le virage du numérique et des ordinateurs en 1998. Il faut être à la page, être en phase avec l’air du temps pour nos salariés en quête de réinsertion ».  

Pas de hausse du prix malgré l’envolée des matières premières

La soupe étoilée sera en vente à compter du 21 novembre 2022 au village du partage du marché de Noël de Strasbourg, ainsi qu’auprès de plusieurs associations partenaires et dans les différentes antennes du collectif. On la trouve désormais jusque sur le marché de Noël de Wissembourg (Bas-Rhin). Trouvez sur la carte ci-dessous le point de vente le plus proche de chez vous.

L’opération n’échappe pas au contexte économique et à l’explosion des prix de l’énergie et des matières premières. Sa production a un coût de revient supérieur de 10% par rapport aux années précédentes. "Mais pas question d’augmenter le prix de vente" annonce le co-président d’Humanis. Ce sont les quantités produites qui vont être revues à la baisse : 14.000 litres au lieu de 20.000 l’an dernier.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité