Le marché de Noël de Strasbourg à New York : "un grand succès" selon le directeur de l'office de tourisme

Le marché de Noël de Strasbourg Alsace, organisé du 5 au 22 décembre en plein coeur de New York, a séduit les Américains, s'est félicité Patrice Geny , directeur de l'office de tourisme de Strasbourg​​​​​​.

Le marché de Noël de Strasbourg pour la première fois à New York en décembre 2019
Le marché de Noël de Strasbourg pour la première fois à New York en décembre 2019
Après Tokyo, Moscou ou encore Pékin, le marché de Noël de Strasbourg Alsace s'est exporté cette année en Amérique. Pendant 17 jours, il s'est tenu dans le parc de Bowling Green, au sud de Manhattan à New York. Même s'il ne dispose pas encore de chiffres précis, Patrice Geny directeur de l'office de tourisme de Strasbourg​​​​​​, estime que cette manifestation a été un véritable succès.
 

Quelles sont vos premières impressions ?

"Un grand succès, on a été un peu surpris. Il y a eu de nombreux visiteurs dès le premier jour et durant les 17 jours de la manifestation. On a eu la chance d’avoir un article dans le New York Times, deux jours avant l’ouverture, qui a un peu attisé, j’imagine, la curiosité des Américains. On a pas encore de chiffres, on est en pleine compilation de comptage, mais vu les quantités de produits vendus, on a même été obligé de réapprovisionner d’Alsace directement à la fin du premier week-end, il y avait beaucoup de monde."

Quels produits ont rencontré le plus de succès ?


"On a constaté que les choses classiques fonctionnaient bien : les poteries, les bredele, tout est vendu, les pains d’épice. Mais également les décorations de Noël. On explique aux Américains que nous sommes très imaginatifs pour trouver tout ce qui peut être suspendu aux sapins. Tout a bien marché, à part des tee-shirts humoristiques, un peu décalés, car ici je pense que les tee-shirts ce n’est pas une nouveauté pour les Américains. Le bar avec le vin chaud a été assiégé, mais aussi le crémant, les verres aux vins, la bière d’Alsace"

Le jeu en vaut la chandelle ?


"1,2 millions d’euros ont été engagés. On est pas là juste pour vendre des poteries et des bredele. L’idée c’est aussi d’attirer à la fois l’attention des médias qui ont couvert la manifestation et ensuite de travailler auprès des professionnels du tourisme sur la destination Strasbourg et Alsace. On gagne entre cinq et sept ans de promotion touristique classique avec un événement comme cela. A l’instar de ce qui a été fait à Tokyo ou à Moscou, on a eu des croissances de 30 à 60% de clientèle, on est sur cet objectif. Aujourd’hui, les Américains représentent plus de 100.000 nuitées en Alsace. C’est la plus importante clientèle lointaine. Mais on peut faire mieux !"
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
marchés de noël noël événements sorties et loisirs tourisme économie