• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Que se passe-t-il dans les piscines frontalières de Kehl et d'Auenheim et pourquoi les Allemands n’en peuvent plus ?

Piscine de Kehl-Auenheim, une des piscines concernées par les troubles provoqués par des jeunes Français / © Service de presse de la ville de Kehl
Piscine de Kehl-Auenheim, une des piscines concernées par les troubles provoqués par des jeunes Français / © Service de presse de la ville de Kehl

Depuis début juin, de jeunes Français sèment le trouble dans des piscines allemandes proches de la frontière : violences, dégradations, interventions de la police, évacuation du public... Le maire de Kehl demande à son gouvernement et au président de l'Eurométropole de Strasbourg de réagir. 

Par Catherine Munsch

"Ras-le-bol de ces Français qui viennent semer le trouble dans nos piscines" : c’est en substance le ressenti des responsables et des usagers des piscines de Kehl et d'Auenheim, en Allemagne à quelques kilomètres de Strasbourg. Le maire de la commune de Kehl, Toni Vetrano, a même demandé l’intervention de la police française et s’est ouvert de ce problème le 1er juillet dans une lettre au président de l’Eurométropole alsacienne. "La même demande de soutien policier a été adressée au ministre de l’Intérieur du Bade-Würtemberg, Thomas Strohl", peut-on lire dans le bulletin municipal de la ville de Kehl, Kehl am Rhein.

"Avec le soutien de la police française, la communication sera meilleure entre les fauteurs de troubles et les autorités" selon Toni Vetrano qui rappelle aussi dans la vidéo ci-dessous que police française et allemande ont déjà travaillé ensemble lors d'incidents survenus aux stations de tram de la petite ville allemande.
 

Incivilités et bagarres

Ces incivilités et bagarres entre bandes rivales venues d'Alsace, créent de fortes perturbations dans les piscines allemandes situées juste de l'autre côté de la frontière. Dans son article du 12 juin, Baden On line évoque une bagarre géante entre 200 jeunes Français, dans la piscine ouverte de Kehl située à 4,5 km de Strasbourg, qui attire depuis toujours beaucoup d'Alsaciens. Dimanche 30 juin, la police est intervenue à deux reprises à la piscine d'Auenheim. Un groupe d'adolescents, venus de Strasbourg, s'en est pris d'après France Bleu Alsace à une petite fille de 4 ans, passant même son père à tabac. 

La Kehler Zeitung relatait le 19 juin 2019: "une intervention de la police (...). à cause de bousculades et "compressions" au niveau de l'entrée de la piscine bondée. Des annonces auraient été faites par haut-parleur et une ambulance serait intervenue."
 

Le 1er juillet 2019 la Badische Zeitung rappelle les événements survenus précédemment et évoque la réaction du maire de la commune, Toni Vetrano et son courrier à Robert Herrmann, président de l'Eurométropole de Strasbourg.

Nous ne pouvons pas fêter des projets transfrontaliers ensemble et ignorer des problèmes qui surviennent dans l'espace de vie que nous partageons.
Le maire de Kehl Toni Vetrano à Robert Hermann, président de l'Eurométropole de Strasbourg 


Le problème n'est pas nouveau

Günther Petry, le prédécesseur du maire actuel, aurait déjà demandé un renfort policier explique Toni Vetrano dans son courrier. Lui-même "demande cette aide depuis de longues années, car d'un point de vue policier, Kehl n'est pas considérée comme un grand territoire et n'est de loin pas équipée comme elle le serait si Strasbourg était une ville allemande. Nous vivons une situation qui montre clairement que cette attitude méconnaît la réalité du terrain et qu'elle est intenable."  


Vers des brigades franco-allemandes dans les piscines ? 

Le maire de Kehl évoque dans sa lettre une mesure de coopération transfrontalière existant entre police française et allemande, dans le parc d'attraction de Rust, Europa-Park. "Ça doit être possible aussi chez nous d'obtenir un tel soutien, idéalement, en mettant en place une coopération franco-allemande." Dans l'immédiat, le maire de Kehl a rappelé la règlementation dans ses piscines municipales. Le port de maillots de bain est obligatoire, exit les shorts, les sous-vêtements et les tee-shirts. Des contrôles auront lieu à l'entrée pour s'assurer que les clients sont équipés des vêtements de bain règlementaires, ne transportent ni arme, ni objets dangereux, comme l'a constaté France 3 Alsace samedi 29 juin dans son reportage. Les fauteurs de troubles pourraient désormais se voir interdire l'entrée de ces établissements. 
 

Des troubles causés par de jeunes Français dans les piscines de Kehl et d'Auenheim


Piscines fermées aux Français ?

Une réunion pour coordonner les actions de sécurité des deux côtés du Rhin est prévue le mercredi 10 juillet 2019 a confirmé ce mardi le service de presse de l'Eurométropole. "Il n’est pas exclu, explique Kai Littmann, journaliste, sur son blog eurojournalist.eu qu’à un moment donné, les piscines de l’autre côté du Rhin ferment la porte aux visiteurs habitant ailleurs qu’à Kehl. Et une telle évolution serait plus que dommage dans une région qui est fière de son aspect transfrontalier."
 

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus