Que nous réserve 2021 ? Nous avons posé la question à un médium et ce n'est pas beau à voir

C'est un de mes marronniers préférés : les prédictions pour l'année à venir. Je me prête toujours à cet exercice avec délectation. Cette année plus que les autres. C'est vrai quoi, avec ce que l'on vient de vivre, l'horizon ne peut être que plus beau ou du moins dégagé. Ben non.

Les prévisions 2021 ne sont pas folichonnes folichonnes qu'on se le dise
Les prévisions 2021 ne sont pas folichonnes folichonnes qu'on se le dise © CAROL AMAR / MaxPPP

2020 annus horribilis comme dirait l'autre. Du coup on se dit, dans un élan d'optimisme débridé, levant la coupette de Crémant et priant les cieux, que 2021 ne pourra être que meilleure. Et d'ailleurs, on ne se souhaite même plus en ce début janvier une "bonne année" mais une "meilleure année". On en est là oui. 

Sauf que d'après le médium que j'ai appelé,  Philippe de Verduron, 2021 ne sera pas une bonne année. Ni même une meilleure. "Ce sera encore la merde" me confesse-t-il malgré sa particule. Voilà. Astres et désastres.

via GIPHY

 

Jupiter et Saturne en fusion ... confusion

Philippe de Verduron est astrologue et médium. Pour faire simple, il lit les astres et entend des voix.  Des voix, venues de "guides de lumière" qui lui soufflent à l'oreille des scénarios. Des scénarios catastrophe en l'occurrence.

"C'est un don familial. Je suis un intermédiaire avec le plan astral. On y croit ou on n'y croit pas, mais c'est comme ça..." Moi, personnellement, je n'y crois pas des masses. Mais je suis curieuse. Et quand on ne sait plus à quel saint se vouer, pourquoi ne pas se tourner vers le ciel directement. Tout là-haut. Vers l'infini et l'au-delà.

Justement, là-haut, c'est pas folichon. C'est même terrible. Philippe m'apprend que depuis le 21 décembre, Jupiter et Saturne sont en fusion. Non pas qu'elles brûlent, non mais elles s'unissent dans le ciel. Une union qui ne fait pas bon ménage.

"Cela n'arrive que tous les 20 ans environ. La prochaine fusion n'aura lieu qu'en 2080. C'est un passage planétaire capital où deux planètes antagonistes se rencontrent. Jupiter, le grand bénéfique et Saturne le grand maléfique."

Ce n'est jamais très bon c'est vrai, mais Saturne va nous remettre dans le droit chemin.

Philippe de Verduron, médium

Autrement dit c'est mal barré. "Ce n'est jamais très bon c'est vrai, mais Saturne va nous remettre dans le droit chemin. Les peines vont s'imposer à nous pour nous permettre de grandir et nous mettre en face de nos responsabilités. C'est comme une punition dont on tirera les leçons ... les illusions qui se dissipent." Perso, moi, je trouve qu'on a assez été aux (quatre) coins de chez nous comme ça alors si maintenant même les astres s'y mettent ... 

"Nous sommes entrés dans l'ère du Verseau, ce qui est vue la conjoncture une bonne nouvelle. Le Verseau c'est la modernité, la technicité ... je pense là à un progrès scientifique majeur, un remède ou un vaccin ... mais pas avant 2022."  Là, vraiment, je suis sur le point de raccrocher. On fait un dur métier parfois je vous jure.

 

Deux confinements pour 2021

 

Jupiter, Saturne, le Verseau et puis quoi encore ? " Je vois deux confinements pour 2021 voir trois." Philippe est très clair. Clairvoyant. " Un premier en janvier, février. Un autre plutôt vers la fin du printemps. Sans compter les couvre-feux, des périodes de yoyo qui dureront jusqu'à l'automne." Faites vos réserves de PQ, on n'est jamais trop prudents.

Je prévois un retour à la normale en 2023.

Philippe de Verduron, médium

"De toute façon, c'est très clair, on ne sortira de notre merde qu'en 2023." De grosses réserves de PQ donc. "En 2022 ça ira un peu mieux mais je prévois un retour à la normale en 2023. Pour une raison très simple : on me dit (les voix) que les vaccins mis aujourd'hui sur le marché ne seront efficaces qu'à 50% au mieux. Il faudra attendre avril, mai, juin pour qu'une découverte scientifique majeure ait lieu. Une nouvelle molécule, un 3e vaccin peut-être."

Et Philippe de rajouter péremptoire : "De toute façon, les Français sont trop indisciplinés. Ça c'est pas les esprits qui le disent, c'est moi." Merci de préciser. Parce que moi, là, j'avoue, j'ai du mal à faire le tri entre tout ce que j'entends. Entre les esprits savants, les guides épidémiologistes et les voix de garage, pas facile de s'y retrouver.

via GIPHY

Seule bonne nouvelle. "Les variantes du Covid ne devraient pas nous poser de gros problèmes."  Les guides spirituels de Philippe sont décidément très sûrs d'eux. Ça me laisse sans voix.

 

La collectivité européenne d'Alsace n'a pas d'avenir

Je change de registre, histoire d'aborder un sujet plus léger. La collectivité européenne d'Alsace. Née ce 2 janvier 2021 avec tambour et trompette. "Ça je ne vois rien de négatif là-dessus. C'est plutôt une bonne chose mais pour l'avenir je ne vois rien. Il ne s'agira toujours que d'une fusion financière, sans aucun impact pour les Alsaciens. Ce sera symbolique." 

Et à la question que beaucoup d'Alsaciens se posent, Philippe en est certain : "On me dit qu'on restera dans le Grand-Est, je ne vois aucune autre perspective, ma pauvre dame. La CEA va faire pschiiiiitttt." Il me semble à présent reconnaître une voix tiens.

 

RCS, Miss France et Parlement européen

Restons dans l'institutionnel. C'est la seule bonne nouvelle du jour. Philippe est catégorique : le siège du Parlement européen restera à Strasbourg. "Oui j'en suis sûr. Le Parlement reprendra ses quartiers strasbourgeois dans six mois. Peut-être neuf. Pour de bon." 

 

Le Racing terminera entre le 4e et le 7e rang.

Philippe de Verduron, médium

Côté sport, tout n'est pas perdu non plus. Pour le fleuron du football alsacien l'avenir ne sera pas brillant, mais il ne sera pas non plus catastrophique. Au point où on en est, il faut savoir se satisfaire de peu. "Le Racing va gagner des matchs intéressants mais ne terminera pas sur le podium de Ligue 1. On me dit qu'il terminera dans les dix premiers. Je dirai entre le 4e et le 7e rang." 

Quant à la prochaine miss France, non, elle ne sera pas alsacienne. "Elle ne viendra pas de l'Est de la France, mais du Nord-Ouest." Décidément, 2021 sera une année sans paillette ni couronne. "Il ne se passera absolument rien de remarquable en Alsace cette année. Je vois un peu moins de béton à Strasbourg c'est tout." Bon stop. Fermez les écoutilles. On a compris. Vivement 2023.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite