• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Le Racing bat Grenoble et affrontera le PSG en 16e de finale de la Coupe de France

Strasbourg décroche son billet pour les 16e de finale de la Coupe de France / © Chloe Ponset / Maxppp
Strasbourg décroche son billet pour les 16e de finale de la Coupe de France / © Chloe Ponset / Maxppp

Le Racing Club de Strasbourg s'est qualifié ce mercredi 16 janvier pour les 16e de finale de la Coupe de France en battant Grenoble (L2) 1 à 0 après prolongation et affrontera le PSG au prochain tour.

Par A.B.

Les joueurs de Thierry Laurey ont dû patienter jusqu'à la prolongation et un but de Kevin Zohi pour décrocher leur billet pour le Parc des Princes. Cette rencontre, qui devait initialement se disputer le 4 janvier, avait été reportée peu avant le coup d'envoi par l'arbitre de la rencontre en raison de l'état de la pelouse du Stade des Alpes, partiellement gelée.

Victoire méritée

Pour l'entraîneur alsacien, Thierry Laurey : "cette qualification me semble logique car on a eu les meilleures occasions. On aurait d'ailleurs pu sceller ce match avant les prolongations. On avait décidé de reposer pas mal de joueurs avant Monaco, qui est un match important. Par moment, on a eu des petits oublis ce soir et à chaque fois, on a failli les payer cher. Dans l'ensemble, c'est une bonne soirée avec des garçons qui ont fait le travail. On a un esprit collectif qui transparait et c'est surtout ça qui est important à mes yeux car gagner ici n'était pas assuré d'avance."
 

 
Mais c'est bien Grenoble qui s'est procuré la première occasion de la partie sur un corner tiré par M'Changama bien repris de la tête par Sotoca. Mais la tentative de l'avant-centre isérois, trop timide, a été parfaitement captée par Kamara (5e). Strasbourg a eu l'occasion à son tour d'ouvrir le score vingt minutes plus tard dans ce début de partie aussi brouillonne que stérile. A l'issue d'un contre, Corgnet a hérité aux six mètres d'un ballon qu'il a repris à bout portant. Sa frappe, mal négociée en raison d'un rebond, n'a pas inquiété Camara (25e). Juste avant la pause Strasbourg s'est procuré deux franches
occasions: une volée de Zemzemi sur la barre transversale de Camara (43e) et une frappe de Ndour dégagée sur in-extremis la ligne par Bengriba (44e).
   
En deuxième période, il a fallu une superbe détente de Kamara pour empêcher le GF38 et M'Changama d'ouvrir la marque d'une magnifique frappe tendue (62e). Le Strasbourgeois Da Costa a répondu à la 67e par une frappe en pivot juste au dessus de la transversale. Et après un tir du Grenoblois Sanusi à quelques centimètres du cadre (89e), les deux équipes ont dû disputer la prolongation. La délivrance est finalement venue à la 97e minute pour Strasbourg grâce à Zohi, à la réception d'un centre en retrait parfait de Ndour.
 

 

Série de 5 matchs sans défaite

Depuis, les Alsaciens ont décroché leur qualification pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue sur la pelouse de Lyon (2-1) et se sont imposés en championnat face à Toulouse (2-1).
 


Les hommes de Thierry Laurey retrouveront le PSG le mercredi 23 janvier à 21h00 au Parc des Princes dans le cadre des 16e de finale de la Coupe de France."Le PSG ? Quand je joue contre Paris, je préfère rêver. T'as rien à perdre, alors autant rêver ! Je suis heureux d'y aller car ça va être une bonne expérience pour nous, et surtout pour nos jeunes joueurs. A Paris, il y aura beaucoup plus de choses qu'il ne faudra pas faire que l'inverse. C'est une belle aventure, les joueurs l'ont méritée ce soir. Mais il y a d'autre matches autour de celui-ci" a déclaré Thierry Laurey.
 

 

Sur le même sujet

Bande-annonce : Ensemble, c'est mieux !

Les + Lus

Les + Partagés