RCSA : les supporters du Racing club de Strasbourg boycottent le derby contre Metz le 11 janvier

Les supporters strasbourgeois ont décidé de boycotter le derby du 11 janvier opposant le RCSA à Metz / © Jean-Marc Loos / MaxPPP
Les supporters strasbourgeois ont décidé de boycotter le derby du 11 janvier opposant le RCSA à Metz / © Jean-Marc Loos / MaxPPP

Ils n'iront pas à Metz le 11 janvier. C'est dit. Les supporters du Racing club de Strasbourg ont fait le choix du boycott en raison de de l'arrêté préfectoral mosellan limitant à 300 le nombre de places accessibles aux supporters strasbourgeois. Inadmissible aussi pour les dirigeants du club.

Par Anne-Laure Marie

Les supporters strasbourgeois ont pris une dure décision. Ils n'iront pas au stade Saint-Symphorien le 11 janvier prochain pour assister au derby de l'Est opposant leur équipe au FC Metz. Les dirigeants du Racing club de Strasbourg ont pourtant tout fait pour infléchir la décision de la préfecture mosellane.

Comportement exemplaire des supporters

"Le Racing tient à souligner que le déplacement des supporters alsaciens lors du match contre Metz le 20 décembre 2017 s’était déroulé sans incident amenant les différents acteurs concernés à saluer l’organisation comme une véritable réussite. Le Racing Club de Strasbourg Alsace souligne également le comportement exemplaire de ses supporters lors de chaque déplacement comme cela fut notamment le cas lors de la Finale de la Coupe de la Ligue à Lille où 30000 supporters alsaciens étaient présents. Ce jour-là, 12.000 personnes avaient également marché ensemble sans heurt jusqu’au stade Pierre Mauroy", avait ainsi plaidé le club. Mais rien n'y a fait. Par un arrêté du 6 janvier 2020, la préfecture confirme la décision déjà prise à l'été 2019, seuls 300 supporters strasbourgeois pourront avoir accès au stade Saint-Symphorien le 11 janvier prochain pour le derby opposant le Racing à Metz dans le cadre du championnat de Ligue 1. 

Une demande pour 600 supporters

Le club avait demandé que la jauge soit montée à 600 pour ce derby comme ce fut le cas en août 2019 lors du déplacement de 600 supporters messins à la Meinau. Fin de non-recevoir, dont acte. Les dirigeants ont donc décidé de ne pas mettre en vente les 300 billets respectant ainsi la décision des supporters de boycotter la rencontre
 

"C'était vraiment trop difficile de sélectionner quelques dizaines de supporters, ça aurait fait beaucoup trop de déçus à gérer, explique Philippe Wolff, président de la fédération des supporters. Ce n'est vraiment pas de gaîté de coeur, d'ailleurs je ne sais même pas s'il y a déjà eu un précédent mais c'est une question de solidarité. Et puis c'est contre-productif de la part de la préfecture. Parce que certains supporters seront disséminés dans le stade et donc le risque de confrontations est accrue. Quand les supporters sont tous au même endroit, la surveillance est plus simple." Et il faudra attendre pour se rattraper à la Meinau puisque le prochain match à domicile aura lieu le 1er février, ce sera contre Lille.

Sur le même sujet

Les + Lus