Reconfinement : le trafic TER adapté avec 76% des trains en circulation dans le Grand Est

En raison du reconfinement, la SNCF et la région Grand Est adaptent progressivement le plan de transport sur le réseau TER. Si toutes les lignes sont maintenues, leur fréquence est en diminution. Jusqu’au vendredi 6 novembre 2020, 76% du trafic habituel sera assuré. 
Le trafic ferroviaire réduit la voilure en cette période de reconfinement national
Le trafic ferroviaire réduit la voilure en cette période de reconfinement national © Vincent Voegtlin/Maxppp/France Télévisions
Moins de trains et des voyageurs inquiets. Depuis mardi 3 novembre 2020, le trafic ferroviaire se met à l’heure du reconfinement. Premier impacté, le réseau TER. Dans le Grand Est, si toutes les lignes sont maintenues, 76% des trains circuleront normalement jusqu’à vendredi avec une concentration sur les heures de pointe, annonce la SNCF.

Une adaptation de l’offre régionale progressive, puisque "des comptages sont réalisés cette semaine" à bord des trains, précise-t-elle. En fonction du taux d’occupation, un plan de transport définitif devrait être établi en milieu de semaine, pour une mise en œuvre à compter du lundi 9 novembre.

Concernant les circulations TER du week-end, les aménagements ne sont pas encore finalisés, mais là encore, un allègement plus important du trafic est à prévoir. Du côté des bus scolaires, toutes les lignes seront garanties.
 
En guise de compensation, vendredi 30 octobre, Jean Rottner, président de la région Grand Est, annonçait la gratuité du mois en cours pour les abonnés annuels. "Le mois de novembre étant déjà prélevé, c’est le mois de décembre qui ne le sera pas", a précisé ce dernier sur Twitter.
 


L’offre longue distance également impactée


Dans ce contexte, le transport longue distance n’est pas épargné. Les trois quarts des TGV et Ouigo devraient être annulés à compter de jeudi. Il faudra compter sur 5 Paris-Lyon par jours, trois allers-retours entre Paris et Dijon, ou encore deux entre Paris et Grenoble, par exemple. Sur certaines lignes, on pourrait atteindre 80% de trains annulés.

Dans le Grand Est, l’offre évoluera aussi, avec une décroissance attendue. 30% du trafic habituel devrait être assuré.

Par ailleurs, la compagnie indique que les "services de restauration sont suspendus à partir du lundi 2 novembre" à bord de ses trains.

Elle invite également les voyageurs à vérifier la circulation de leur train du lendemain la veille à partir de 17h sur l’ensemble des sites (TER etc) et l’assistant SNCF.

A noter que les billets TGV INOUI, OUIGO, Intercités et TER en correspondance sont échangeables et remboursables sans frais jusqu'au 4 janvier prochain.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région grand est politique fusion des régions réforme territoriale trains régionaux économie transports trafic confinement santé société covid-19