La série “Occupied” déménage le Parlement européen de Bruxelles à Strasbourg

Le Parlement européen à Strasbourg : restera, restera pas ? / © Thierry Suzan. MAXPPP
Le Parlement européen à Strasbourg : restera, restera pas ? / © Thierry Suzan. MAXPPP

Qui dit Europe dit Parlement européen. Les téléspectateurs attentifs auront remarqué que, dans la série Occupied, diffusée par Arte, les scènes censées se passer dans l’hémicycle bruxellois… ont en fait été tournées à Strasbourg.

Par Vincent Ballester

Plus que jamais, Strasbourg est la capitale de l’Europe, et ce même à la télévision. C’est le cas dans la deuxième saison d’Occupied, série franco-scandinave produite et diffusée par Arte. Et, dans cette saison, les téléspectateurs les plus alertes ont remarqué… une anomalie géographique. Les scènes censées se dérouler dans les institutions européennes de Bruxelles ont en fait été filmées au Parlement européen de Strasbourg. Une petite incartade justifiée par la localisation du siège d'Arte, qui se trouve justement dans la capitale alsacienne, à quelques centaines de mètres de là.

Pétrole norvégien, turpitudes européennes et hard power russe

Le pitch? Après un drame écologique, la Norvège cesse sa production de pétrole. Ses clients de l’Union Européenne subissent alors de plein fouet une crise énergétique. Ceux-ci, représentés par un haut-fonctionnaire bruxellois sans foi ni loi incarné par Hippolyte Girardot, demandent en conséquence à la Russie de tout mettre en œuvre pour redémarrer la production. 

Occupied, à rattraper sur le site d’Arte jusqu’au mardi 13 mars. Découvrez la saison 2, et rattrapez la saison 1.

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus