• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

ST-ART, la foire d'art contemporain de Strasbourg : les trois trucs à a-graffer sur vos tablettes

Mickey revisité dans les allées de la foire d'art contemporain de Strasbourg, visible l'an dernier / © Jean-Marc Loos / MaxPPP
Mickey revisité dans les allées de la foire d'art contemporain de Strasbourg, visible l'an dernier / © Jean-Marc Loos / MaxPPP

ST-ART, la foire d'art contemporain de Strasbourg dévoile ses toiles et autres oeuvres le 16 novembre prochain. Trois jours pour en prendre plein les mirettes. Parmi les nouveautés : une expo Picasso in situ et des photos d'animaux au coin de vos rues.  

Par Anne-Laure Herbet

23 années d'existence et chaque fois l'obligation de se renouveler même si le marché de l'art contemporain se porte plutôt bien. ST-ART, la foire d'art contemporain de Strasbourg ouvre le 16 novembre 2018. Avec son lot de nouveautés : un mini musée Picasso in situ et des graffs à ciel ouvert. Les trois trucs de la foire qui font tilt.

Une exposition Picasso

Une trentaine d'oeuvres de Picasso exposées au coeur de ST-ART, il fallait oser. Des oeuvres prêtées par le musée Picasso de Barcelone qui tient bien sûr à leur conservation. Du coup, la foire a dû bâtir dans un hall un mini-musée. Et dans ce musée tout doit être au millimètre : l'hygrométrie, la température ou encore la lumière, un véritable défi.
Un mini-musée au coeur de ST-ART pour abriter les oeuvres de Pablo Picasso / © France 3 Alsace
Un mini-musée au coeur de ST-ART pour abriter les oeuvres de Pablo Picasso / © France 3 Alsace
 
"La première contrainte a été de créer une boîte dans une boîte. Chaleur qu'il faut maintenir, une température constante, il faut lutter contre les variations. Pour moi c'est une première, je crois que ça n'a jamais été réalisé. C'est toujours intéressant de réfléchir, de se relever la nuit pour y penser, c'est intéressant et gratifiant quand on voit le résultat final", raconte, dans un sourire, Marco Di Viesti, le responsable d'installation pour la foire.
 


Des animaux sur les murs de la ville

73 galeries dont 30% de galeries internationales exposeront durant la foire. Et parmi elles, Mazel galerie qui vient de Belgique avec dans ses bagages, cornet de frites et artiste. La Française, SONAC, qui pratique le street art, installe pour l'occasion, sur les murs de la ville ses photos d'animaux en noir et blanc, une performance à découvrir au détour d'une promenade urbaine.
L'artiste française, SONAC, à l'oeuvre dans les rues de Strasbourg / © Mazel Galerie
L'artiste française, SONAC, à l'oeuvre dans les rues de Strasbourg / © Mazel Galerie


Coup de pouce à la jeunesse locale

Et comme tout le monde ne possède pas la notoriété d'un Picasso, la foire remet le prix Théophile Schuler, doté de 3.000 euros, à un artiste de moins de 35 ans et résidant en Alsace. Le lauréat gagne en plus un passeport pour exposer l'année prochaine sur la foire. L'an dernier c'est Bruno Gadenne, ancien étudiant de la HEAR de Strasbourg, qui avait remporté le prix. Vous pourrez donc admirer ses oeuvres dans les allées de la foire cette année.

 

Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus