Strasbourg : après des feux de voitures et de poubelles, Roland Ries dénonce "l'aggravation des incivilités"

Plusieurs voitures et poubelles ont été incendiées dans le sud-ouest de Strasbourg (Bas-Rhin), dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 décembre. Le maire Roland Ries dénonce "des incivilités qui s'aggravent". 

Une voiture incendiée à la Meinau le 1er janvier 2018.
Une voiture incendiée à la Meinau le 1er janvier 2018. © Jean-Marc Loos, MaxPPP
Tirs de feux d'artifice sur la police ou les pompiers, feux de poubelles et de voitures... La nuit du samedi 28 au dimanche 29 décembre 2019 a été agitée dans plusieurs quartiers de l'ouest et du sud de Strasbourg (Bas-Rhin). 

Les Dernières Nouvelles d'Alsace (DNA) ont révélé l'arrestation de six adolescents pour ces faits. Devant de telles "incivilités de fin d'année", le maire de Strasbourg a pris la parole par voie de communiqué (visible en bas d'article).
 
"Les habitants de Strasbourg subissent des incivilités qui s'aggravent ; outre des incendies de poubelles ou même de voitures, je pense notamment aux nombreux jets de gros pétards. Ils sont particulièrement dangereux et bruyants, ils font peur aux plus petits, et peuvent empêcher les familles de se reposer normalement et de profiter de la légitime quiétude des vacances de Noël."

Roland Ries appelle "chacun au calme et au respect d'autrui". Et se montre menaçant : "Je demande aux forces de l'ordre de faire preuve de la plus grande fermeté à l'encontre de tous ceux qui mettraient à mal la tranquillité et la sécurité publiques." 
 
L'édile compte d'ailleurs participer lui-même au maintien de l'ordre. La nuit de la Saint-Sylvestre, il se trouvera "sur le terrain" en compagnie du préfet Jean-Luc Marx, du premier adjoint Alain Fontanel, de l'adjoint à la sécurité Robert Herrmann, ainsi que les adjointes et adjoints des différents quartiers concernés.
 

Communiqué de presse sur les "incivilités de fin d'année" à Strasbourg by Vincent Ballester on Scribd

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers société