Strasbourg : la cabane à livres de retour à l'Orangerie

Les cabanes à livres, ces lieux où l'on peut emprunter ou déposer librement des ouvrages fleurissent un peu partout. A Strasbourg, la première d'entre eux a été installée en 2011 dans le parc de l'Orangerie. Incendiée à deux reprises l'été dernier, elle a été reconstruite et réinstallée ce samedi. 

Ce samedi matin, une fois donnés les derniers coups de marteau et de pinceau, les premiers ouvrages ont pris place sur les nouvelles étagères de la nouvelle cabane à livres de l'Orangerie. Nouvelle cabane mais surtout première : le parc avait accueilli la toute première cabane de Strasbourg en 2011, mais elle a été la victime d'un incendie à deux reprises à l'été 2015.

Le principe en est simple : ni bibliothécaire, ni abonnement, les livres sont à la disposition, à tout moment, de tous les passants.
Le concept a été importé des Etats-Unis il y a un peu plus de 5 ans, et il a pris de l'ampleur. Des cabanes ou armoires à livres sont apparues au quatre coins de l'Eurométropole comme à Illkirch, à Ostwald ou Schiltigheim. Au départ, elles sont mises en place par des associations ou des communes, ensuite, des lecteurs de passages se chargent de les alimenter.

Dans le parc de l'orangerie, le bois de la nouvelle cabane a été traité contre le feu.. Sur les étagères, environ 1.000 livres sont désormais disponibles.

La cabane à livres de l'Orangerie (Strasbourg) renaît de ses cendres ©France 3 Alsace

A Strasbourg, le reportage de Gregory Fraize, Florence Grandon, Isabelle Hassid-Guimier
Interview de Jean-Luc Déjeant, responsable de l'opération "livres en liberté"

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité