Strasbourg : découpé, le grand sapin de la place Kléber emporte avec lui Noël 2021

Publié le
Écrit par Claire Peyrot

Après avoir trôné près de trois mois au bout de la place Kléber à Strasbourg, le grand sapin de Noël a été découpé ce lundi 24 janvier par une équipe de bûcherons. Branches et tronc seront compostés ou recyclés. La fin du sapin signe la fin des festivités.

Star incontestée du marché de Noël de Strasbourg, il figure désormais au rang des souvenirs de l’année 2021. Un souvenir commun aux touristes et aux Strasbourgeois qui ont été des milliers à l’immortaliser dès son illumination le 26 novembre, lors de l’inauguration du Christkindelsmärik.  

Ce lundi 24 janvier, c’en est fini du sapin de la place Kléber. Dès 8 heures, les bûcherons sont partis à l’assaut du roi de la forêt. Ils étaient près d’une dizaine, agents de la ville, de l’ONF, d’entreprises privées. Ils ont uni leurs forces et leurs déterminations et en moins d’une heure, ils l’ont mis à terre. On l’a vu gésir, en trois “petits” morceaux, sur le pavé. 

Finie donc l’heure des superlatifs pour le sapin strasbourgeois. Fini le temps où l’on précisait - avec un peu de fierté - qu’il mesurait 28 mètres de haut, et peut-être même 30. On n’écrira plus qu’il pesait 8 tonnes. De toute façon, il ne s’agissait là que d’une estimation.

On oubliera qu’il avait été prélevé en Lorraine et il ne restera qu’un trou dans la forêt communale de Val-et-Chatillon où il avait mis 80 ans à atteindre ses 28 et peut-être même 30 mètres de haut. Oubliés les 10 mois de recherche pour le sélectionner. Oubliés également les grues, les camions pour l’acheminer jusqu’au centre de la capitale de Noël.  

Ce lundi, il termine dans trois bennes, deux de trente mètres cube et une de vingt, et c’est bien moins prestigieux à écrire que 28 mètres de haut et peut-être même trente. Ce lundi, les journalistes de la presse locale sont sur place, ils immortalisent, ils filment, ils photographient. Mais il n’y a plus grand chose à dire ni à demander. Les touristes ne sont plus là, et ne partagent pas la scène sur les réseaux. De toute façon, la déco rouge et blanche a déjà été remisée dans des cartons depuis plusieurs jours, alors à quoi bon ? 

C’en est fini du sapin, signe que c’en est fini de Noël 2021. Le tronc va servir “à faire du recyclage” nous a-t-on dit sur place. Les branches seront compostées. Et tout ça, on l’oubliera encore car dans une forêt de Lorraine, en ce froid mois de janvier, des agents de l’ONF sont probablement déjà en train de chercher le sapin 2022 puisqu’il faut tant de temps à dénicher la perle rare. Un sapin chasse l’autre. 24 janvier, 24 décembre... Le prochain Noël à Strasbourg, c’est dans 11 mois précisément. Déjà.