Strasbourg : découvrez les rames de tramway dernière génération

Publié le
Écrit par Flavien Gagnepain
La première des nouvelles rames de tramway est arrivée à Strasbourg.
La première des nouvelles rames de tramway est arrivée à Strasbourg. © Philippe Dezempte/France Télévisions

Ce lundi 25 octobre, la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) a accueilli la première rame de sa nouvelle génération de tramway. Au total, dix-sept nouvelles rames viendront rajeunir le réseau et renforcer la capacité des lignes existantes, dès le printemps prochain.

C’est en deux morceaux que la première des dix-sept nouvelles rames du tramway strasbourgeois a été acheminée à l’unité de production de Cronenbourg de la CTS. Assemblée sur le site Alstom de la Rochelle, cette rame est la nouvelle version du modèle Citadis, déjà utilisé sur le réseau strasbourgeois. "Cette première livraison est symbolique à plus d’un titre", commente Alain Jund, adjoint aux Transports à la Ville de Strasbourg. "Elle est symbolique car les voyageurs bénéficieront de plus d’espace, de confort,  et verront les capacités de certaines lignes renforcées. Elle l’est aussi car depuis la rentrée, les transports en commun sont gratuits pour les jeunes de moins de 18 ans".

Remplacer les rames de première génération


Quatorze de ces dix-sept rames viendront remplacer celles de première génération restantes, utilisées sur le réseau depuis son inauguration en 1994 : « Les nouvelles rames sont longues de 45 mètres et ont une capacité de 288 passagers, contre 200 pour celles de première génération, qui arrivent à bout de course», explique Emmanuel Auneau, directeur général de la CTS.

La livrée a été commandée par la CTS en 2019 pour un montant de 56,4 millions d’euros, soit 3,3 millions par rame. Leur réception doit se poursuivre dans les prochains mois, au rythme de la livraison d’un tramway toutes les deux semaines environ.

 

 

Les lignes A et D concernées

Répondant aux normes en vigueur en Allemagne, ces quatorze rames seront affectées à partir de février 2022 sur la ligne D, dont le terminus se situe de l’autre côté du Rhin, ainsi que sur la ligne A. Les rames actuellement utilisées sur ces lignes seront déplacées sur les lignes E et F, où les tramways trentenaires qui les empruntent seront retirés : « Ils seront désossés et destinés au recyclage. L’impact environnemental de ce démantèlement sera regardé de très près », ajoute Emmanuel Auneau.
Les trois rames restantes viendront augmenter la capacité du réseau de tramway, mais la CTS n’a pas encore annoncé quelles lignes seront concernées. Le directeur général de la CTS en cible cependant trois : « Les lignes C et D, souvent très chargées, ainsi que la ligne F, la seule à connaître une fréquence de passage de 10 minutes, pourraient bénéficier de ces trois rames supplémentaires».

Trois projets à l’horizon 2025

Cette livrée est d’ailleurs la dernière du contrat qui lie la CTS à Alstom : « Un appel d’offre sera fait dans les prochains mois, dans le cadre des extensions prévues pour la fin de l’année 2025, détaille Alain Jund. La ligne F sera prolongée vers Wolfisheim, une liaison entre la gare et les institutions européennes via le Wacken sera créée, et une ligne à destination de Schiltigheim et Bischheim verra le jour ». Les contours de ce dernier projet restent cependant à définir, grâce notamment à la consultation des habitants des villes concernées.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.