Strasbourg: Emmanuel Macron en Alsace ce dimanche 9 mai

Le président de la République confirme sa venue à Strasbourg ce dimanche 9 mai. Au programme : lancement de la Conférence sur l’avenir de l’Europe au Parlement européen et signature du 14e contrat triennal entre l’État et les collectivités locales.

Emmanuel Macron en visite officielle au Parlement européen en 2018
Emmanuel Macron en visite officielle au Parlement européen en 2018 © A. Marchi / Maxppp

C’est un déplacement plus que symbolique : le président de la République se rend à Strasbourg ce dimanche 9 mai pour réaffirmer son statut de capitale européenne. Il sera accompagné de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Brigitte Klinkert, ministre déléguée chargée de l’Insertion, et Clément Beaune, secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes.

Le 9 mai, journée de l’Europe, la date n’a pas été choisie au hasard. Et le programme a tout pour montrer l’attachement du chef de l’Etat au rôle que doit jouer Strasbourg où depuis plus d’un an le Parlement européen ne s’est plus réuni en raison de la pandémie.

Signature du 14e contrat triennal

Emmanuel Macron est attendu à 13h30 au Parlement européen où il sera accueilli par son président, David Sassoli. Il y prononcera le discours d’ouverture de la conférence sur l'avenir de l'Europe.

Tous les citoyens de l'UE sont invités à participer et à donner leur avis sur l'avenir de l'Europe  au travers de cette Consultation citoyenne

 

Vivez cet évènement sur France 3 Alsace à partir de 13h35. 

Le président de la République se rendra dans un deuxième temps à l’hôtel de la préfecture du Bas-Rhin pour assister à la signature formelle 14e contrat triennal entre l’Etat et les collectivités locales, un contrat de 190 millions d’euros qui doit permettre de conforter la place de Strasbourg comme capitale européenne et siège du Parlement européen.

Le président de la Rébublique « échangera à cette occasion avec les élus locaux sur les attentes de ce contrat pour renforcer l’attractivité européenne de Strasbourg et contribuer au rayonnement européen et international de la ville », précise la préfecture dans un communiqué.

Mobilisation pour le retour des sessions à Strasbourg

Alors qu’une trentaine d'élus et d'eurodéputés s’étaient rassemblés le 27 avril dernier devant le siège du Parlement européen pour demander le retour des sessions à Strasbourg, une lettre ouverte vient d’être adressée à Clément Beaune, secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, par des représentants de la société civile. Ils demandent au gouvernement français d’envisager un recours auprès de la Cour de justice de l’Union européenne pour le retour des sessions plénières du Parlement européen à Strasbourg.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emmanuel macron politique europe