Strasbourg : le centre commercial Les Halles interdit au public pendant 4 heures après un coup de fil malveillant

Les Halles à Strasbourg, le 16.10.19, centre commercial désert et tram interrompu / © Renaud Hartzer/France 3 Alsace
Les Halles à Strasbourg, le 16.10.19, centre commercial désert et tram interrompu / © Renaud Hartzer/France 3 Alsace

A la suite d'un appel anonyme à 10h40 ce mercredi matin, la police a décidé d'évacuer le centre commercial Les Halles en plein centre de Strasbourg. Les démineurs se sont très vite rendus sur place. Et la circulation des bus et trams a été fortement perturbée une bonne partie de la journée.

Par Florence Grandon

Il est 15h15 quand les premiers salariés et badauds peuvent à nouveau pousser les portes des Halles. Avec le beau temps, la plupart ont attendu dehors pendant de nombreuses heures l'autorisation de pénétrer dans le centre commercial. 

Plus tôt dans la journée, à 10h40, la police reçoit un "coup de fil malveillant", en clair une alerte à la bombe. Les policiers ont alors toute de suite évacué le centre commercial, mettant en place un dispositif très important. "Avec la vague d'attentats que nous connaissons, rien n'est laissé au hasard", précise Joël Irion, chargé de communication de la police du Bas-Rhin. 
 

Ils entament une procédure de levée de doute, c'est-à-dire une vérification de tous les recoins du centre commercial, l'auteur du coup de fil anonyme n'ayant bien sûr pas dit ou se trouve l'engin explosif.
 
Les Halles à Strasbourg, le 16.10.19, le tram a été interrompu après un appel malveillant reçu par la police / © Renaud Hartzer / France 3 Alsace
Les Halles à Strasbourg, le 16.10.19, le tram a été interrompu après un appel malveillant reçu par la police / © Renaud Hartzer / France 3 Alsace
 
Le réseau de bus et tram a été très perturbé en milieu de journée. Des bus de remplacement ont été mis en place pour éviter le secteur des Halles, complètement bouclé.
 
 

Les démineurs de la sécurité civile ont mis plusieurs heures à sécuriser l'immense site et ses nombreuses boutiques. Ils étaient accompagnés de chiens spécialisés dans la recherche d'explosifs.

"Le souci, c'est le manque de communication"
- Fabrice Dunis, gérant de la librairie Le Camphrier

Une heure après l'évacuation, les rues autour des Halles ont été interdites aux voitures mais aussi aux piétons et aux vélos, comme la rue de Pâques. Les salariés sont restés confinés dans les boutiques et restaurants, sans savoir vraiment s'il valait mieux quitter le secteur ou rester confiné.

Finalement, vers 15h15, le blocage du centre commercial et des rues alentour a été levé.
 
Un policier replie le ruban qui a interdit l'accès aux Halles pendant plusieurs heures à cause d'une fausse alerte à la bombe, le 16.10.19 / © Florence Grandon / France 3 Alsace
Un policier replie le ruban qui a interdit l'accès aux Halles pendant plusieurs heures à cause d'une fausse alerte à la bombe, le 16.10.19 / © Florence Grandon / France 3 Alsace

 

Sur le même sujet

Quentin Bigot

Les + Lus