Strasbourg : Gautier et Florent, la nature dans la peau et bientôt sur la vôtre, avec leur ligne de vêtements bio

Gautier et Florent viennent de créer leur ligne de vêtements. Whosnxt. Le nom pique les yeux mais le tissu fera du bien à votre peau. Et à votre conscience. Tout est bio, écologique et vertueux. Avec en prime, un coup de pouce financier aux associations de protection de la nature. Qui dit mieux ? 

Gautier et Florent, deux jeunes qui se démarquent
Gautier et Florent, deux jeunes qui se démarquent © Florent Horber
Ils sont jeunes. Mais ils ne sont pas nés de la dernière pluie (acide). Florent Horber et Gautier Tardio se sont frottés, chacun à leur manière, au monde dévastateur de la surconsommation. Au marketing forcené et trompeur. Aux océans asphyxiant sous les plastiques. Ils auraient pu entrer dans une association, c'est de leur âge. Faire une pétition en ligne et gueuler virtuellement. Ils ont fait bien mieux. Du concret. Créé une marque de vêtements aussi bonne que belle. Whosnxt. Qui est le prochain ?
 

Un monde de fous


Gautier et Florent se sont rencontrés sur les bancs de la fac. De grandes aventures y naissent souvent. Tous deux étudiaient alors le marketing du sport. Tout un programme. Ce qui les a rapprochés, ce n'est pas tant le sport ni le faire-vendre, que, bizarrement, une inclinaison plus naturelle pour l'environnement. Sa mise en péril. Un besoin impérieux d'agir et d'arrêter de faire semblant.

"On s'est rapprochés disons naturellement. Moi, je préparais un mémoire sur les manières de voyager autrement, lui était en train de travailler sur Well Done Project, une association de passage à l’action proposant des challenges pour sensibiliser au ramassage des déchets sur les plages. On s'est simplement rendus compte que nous partagions les mêmes valeurs." explique Florent.

Leur route s'écarte ensuite un peu, beaucoup, de quelques dizaines de milliers de kilomètres ... pour mieux se recroiser. Gautier part en stage chez Adidas et Salomon. Appliquer ce qu'on lui avait appris. Mais le coeur ne suit pas. Et ses yeux s'ouvrent comme des ballons de foot. "Oui j'ai vu la face cachée du textile. Tous ces produits qui venaient de loin, polluants, cette surconsommation que nous devions nous-mêmes encourager.  Et moi, je devais participer à promouvoir ce dispositif de vente à outrance. Non, ça ne me correspondait pas du tout. Du tout." 
 
Plutôt que subir, Gautier veut agir. Tout de suite. "Quitte à consommer, je me suis dit qu'il fallait le faire vertueusement. Pour faire du bien et non détruire." Courageux.
 

Quitte à consommer, je me suis dit qu'il fallait le faire vertueusement. Pour faire du bien et non détruire.

Gautier Tardio



Pour Florent, ce n'est pas le grand bain dans le monde de l'entreprise qui le refroidit. C'est l'Océan Indien. "Je suis parti en stage dans le tourisme d'aventure. Six mois au Vietnam. Six mois à Bali. J'y ai fait de la plongée. J'ai vu des plastiques partout. Une pollution incroyable. Me suis dit, là y a un gros gros problème." Les deux amis de fac partagent les mêmes valeurs. Et désormais, les mêmes déconvenues.
 

A qui le tour ?


Ils décident alors d'agir ensemble en s'appuyant sur leurs connaissances du monde ... de la mode. L'année dernière née Whosnxt. Littéralement : Qui est le prochain. "Qui est le prochain comme quelle est la prochaine espèce menacée ? Ou au contraire quelle sera la prochaine espèce à sortir de la zone d'instinction ?" Etre optimiste ou pas ? Thatsthqstn. Telle est la question.
 
Qui est le prochain ?
Qui est le prochain ? © Whosnxt

Le principe de Whosnxt est simple : la marque crée des logos en collaboration avec ses partenaires, des associations engagées dans la protection de l’environnement. Chaque logo correspond à un animal et à une association. Locales pour l'instant. La chevêche d'Athéna (une chouette menacée d'extinction) et l'hirondelle rustique (dont la population a diminué de 30 % en dix ans) symbolisent la LPO, Ligue de Protection des oiseaux.
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par whosnxt (@whos.nxt)

Le loup et le lynx, Alsace Nature, une association qui milite depuis 1965 pour la protection de la nature alsacienne. Pour chaque achat, Whosnxt reverse deux euros à l’association concernée. Simple comme un vol de perdreaux.
 
Quant aux produits, ils sont eux-mêmes tous bio et responsables. Pour leur première collection, Florent et Gautier proposent un t-shirt en lin biologique cultivé et fabriqué en France  "qui ne nécessite que de l'eau de pluie, sans eau additionnelle" et un hoodie (sweat à capuche pour les plus vieux) en coton bio/polyester recyclé et fabriqué à Dakha au Bengladesh "dans une usine qui répond aux normes de la Fair Wear Foundation qui garantit un fonctionnement éthique et responsable sans travail d’enfants, avec des horaires et des salaires décents" précise Gautier.
 
Tee-shirt hirondelle Whosnxt
Tee-shirt hirondelle Whosnxt © Whosnxt

Et n'allez pas parler de greenwashing à Florent et Gautier "On ne veut pas tomber là-dedans, c’est inimaginable pour nous ! Avec nous, il n’y a pas de mauvaise surprise, nous voulons une totale transparence sur nos produits et notre démarche."


De belles ambitions


En quinze jours d'existence, Whosnxt a déjà vendu une trentaine de tee-shirts pour un chiffre d'affaire insolent de ... 1200 euros. "Oui on est contents, ça commence bien. Nous on a un boulot à côté donc il n'y a pas de stress, nous avons le temps de nous développer tranquillement sans pression. Nous y irons petit à petit. Nous avons tout financé avec nos propres économies donc là encore pas de prêt bancaire à rembourser." Libres comme un vol de faucons.
 

Il faut être audacieux.

Gautier Tardio



Et côté développement, les idées ne manquent pas. "On songe déjà à une chemise 100% alsacienne, fabriquée en Alsace grâce à l'entreprise Emmanuel Lang. C'est osé mais c'est possible. Il faut être audacieux." D'autant que les mentalités changent. Doucement mais sûrement. "Je crois que nous sommes une génération qui a compris qu'on peut consommer différemment. Intelligemment."

Intelligemment c'est local mais aussi recyclé. "Aller simplement vers le recyclage de produits qui existent déjà s’inscrit tout à fait dans notre démarche, sachant qu’un nombre incalculable de produits textiles sont jetés chaque année" précise Florent.

Intelligemment c'est aussi engagé. Des tee-shirts comme autant d'étandards pour la cause environnementale. Avec tous ces animaux menacés, en Alsace comme dans le reste du monde, Gautier et Florent ont sous la main un réservoir, hélas sans fond, de motifs à broder. 




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
écologie environnement société mode culture consommation économie