Strasbourg : Julien Stéphan, entraîneur du Racing, se félicite d'une "évolution dans l'efficacité" de son équipe

Julien Stéphan, entraîneur du Racing club de Strasbourg, a participé ce mercredi 20 octobre au tirage au sort du 6e tour de la Coupe de France dans le Grand Est. L'occasion pour faire le point sur le début de saison du RCSA.

Julien Stéphan a participé ce mercredi 20 octobre au tirage au sort du 6e tour de la Coupe de France dans le Grand Est sur le plateau de France 3 Alsace. L'occasion de poser à l'entraîneur du Racing club de Strasbourg, en poste depuis la fin du mois de mai, trois questions après le premier quart du championnat. Le RCSA pointe actuellement à la huitième place du classement de Ligue 1 avec 14 points.   

Quel est le premier bilan au quart de la saison ?

"Le bilan on le fera plus tard. En tout cas, on est content de l’évolution. C’est vrai que d’avoir 14 points au bout de 10 journées, sur le plan comptable, c’est bien. Si on se réfère à l’année dernière, il y avait 6 points au bout de 10 journées donc il y forcément une évolution à ce niveau-là. Mais je trouve qu’il y a aussi une évolution dans la structure de l’équipe, dans son efficacité, dans sa production défensive. Ça va dans le bons sens mais cela demande confirmation de week-end en week-end."

Vous êtes pour l’instant deuxième attaque de Ligue 1, ça vous inspire quoi ?

"Cela confirme qu’on a des attaquants de très haut niveau. Qu’on a aussi des joueurs capables de les fournir et de leur donner de bons ballons. C’est une bonne chose d’avoir cette capacité à créer du danger. Sur les 10 matches, on a mis des buts 9 fois. Il n’y a qu’à la première journée que nous n’avions pas réussi à marquer, ça aussi c’est un élément positif dans l’évolution. C’est vrai que les 5 buts marqués le week-end dernier ont aussi gonflé notre total. Mais les joueurs ont mérité de les marquer. Il faut poursuivre dans cette voie là, être ambitieux dans le jeu pour pouvoir continuer à en marquer."

L’ambition change cette saison ?

"Cela ne change absolument pas. Pour l’instant, c’est de faire du mieux possible. On sait que la saison dernière a été compliquée. On espère en vivre une un peu plus tranquille, même si en Ligue 1 on est jamais tranquille… Tous les matches sont difficiles, âpres. Il faut chaque week-end fournir beaucoup d’efforts pour rapporter des points. Continuons en tout cas dans cette voie, que ce soit en terme d’attitude, de mentalité ou de production collective pour progresser, pour avancer et surtout pour donner du plaisir aux gens."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
racing club de strasbourg alsace football sport