Strasbourg : les soldes d'hiver débutent par des remises jusqu'à 50% ce mercredi 12 janvier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Buket Bagci
C'est la deuxième année consécutive que les commerçants débutent les soldes d'hiver sous Covid.
C'est la deuxième année consécutive que les commerçants débutent les soldes d'hiver sous Covid. © VINCENT VOEGTLIN / MAXPPP

Les commerçants passeront cette année encore la période des soldes d'hiver sous Covid. Pierre Bardet, le président des vitrines de Strasbourg, nous explique comment se présente ce rendez-vous des bonnes affaires.

Une nouvelle période de soldes d'hiver se déroule sous Covid à Strasbourg à partir du mercredi 12 janvier. L'an dernier, elles avaient été décalées au 20 janvier à cause de la crise sanitaire. Cette année, les soldes se déroulent à leurs dates habituelles. Pour Pierre Bardet, président des vitrines de Strasbourg, c'est un rendez-vous incontournable. 

Quelle est la particularité des soldes cette année à Strasbourg ? 

"Pendant le marché de Noël, il y avait moins de touristes que les années précédentes alors les commerçants ont beaucoup de stocks à écouler. D'habitude les remises de départ sont aux alentours de 20 ou 30% et elles augmentent chaque semaine. Mais cette année, les commerçants vont commencer avec des remises fortes, parfois même à moins 50% pour écouler les stocks et réaliser leur chiffre d'affaires." 

Malgré le télétravail et la 5e vague, est-ce que les consommateurs vont se déplacer ou préférer les achats en ligne ? 

"Même s'il y a la concurrence du net, les soldes ça reste tout de même un mot magique. C'est évident que ça attire moins de monde qu'il y a une vingtaine d'années. Il y a aussi la concurrence des ventes privées qui ont débuté il y a déjà dix jours mais les soldes, ça reste un événement. Il y a toujours des gens qui prennent congés exprès pour venir faire les soldes." 

Pourquoi selon vous, les soldes d'hiver sont un moment attendu par les acheteurs ?

"Les soldes d'hiver sont attendus pour plusieurs raisons. D'abord parce que beaucoup de personnes reçoivent, au moment des fêtes, des cartes cadeaux qu'ils veulent utiliser. D'autres viennent faire leurs achats pour les vacances d'hiver en février. Et puis avec la baisse du pouvoir d'achat, les consommateurs font plus attention, ils attendent les soldes pour faire les achats importants." 

Le dimanche 16 janvier, les commerces qui le souhaitent pourront ouvrir leurs boutiques à Strasbourg. La ville a également décidé de maintenir les illuminations de Noël jusqu'à cette date. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.