Strasbourg : les vols à l’escalade augmentent en même temps que les températures, la police lance l’alerte

Après le vol à la roulotte ou à l’arraché, voici « le vol à l’escalade ». La police de Strasbourg a interpellé un voleur alors qu'il commettait son quatrième vol à l'escalade. Elle rend attentive à ces cambriolages sans effraction, rendus possible à cause des fenêtres laissées ouvertes.

 

Les vols à l'escalade facilités grâce aux fenêtres laissées ouvertes par grosses chaleurs
Les vols à l'escalade facilités grâce aux fenêtres laissées ouvertes par grosses chaleurs © Philippe PIOT / Max PPP

Quand le thermomètre grimpe et que les températures ne chutent plus vraiment, même la nuit, on fait tous pareil : on ouvre les fenêtres. Sauf que certains en profitent pour "visiter" ces pièces laissées facilement accessibles. Il s'agit essentiellement des rez-de-chaussée, rez-de jardin, rez-de-chaussée surélevés, voire premiers étages : des cambriolages qualifiés de vol à l'escalade. 

Dans la nuit du 21 au 22 juin 2021, la police de Strasbourg a interpellé un homme de 26 ans, alors qu'il commettait son quatrième vol à l'escalade. Selon les forces de l'ordre, il en avait déjà commis trois autres dans la seule nuit du 20 au 21 juin à Strasbourg. Par son tweet, elle veut attirer l'attention des citoyens à ces infractions sans effraction qui se multiplient quand la chaleur nous pousse à laisser les fenêtres ouvertes.

On y pense pas forcément, mais les voleurs passent aussi volontiers d'une terrasse à l'autre, d'un balcon à l'autre, profitent d'un échafaudage et entrent ainsi sans difficultés dans les appartements et maisons. Sans aller jusqu'à déménager dans un dernier étage, quelques réflexes simples peuvent éviter ce type d'effraction : mettre les fenêtres en position oscillo-battante, ouvrir la fenêtre mais baisser le volet quand on n'est pas à son domicile notamment.  

Le voleur des derniers vols à l'escalade interpellé, le risque n'en n'est pas supprimé pour autant. L'enquête ouverte devra déterminer l'ampleur de ces vols, trouver s'il y a eu complicités et permettra la perquisition du domicile. En général ce type de butins est constitué de clés de voitures, de clés d'appartements, de bijoux et d'argent.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers