Strasbourg : militants écologistes et "gilets jaunes" dans les rues, pour un samedi de mobilisations

Plus de 500 manifestants ont défilé dans les rues de Strasbourg, samedi 12 septembre 2020, à l'occasion de la onzième marche pour le climat. Une centaine de "gilets jaunes" s’est aussi rassemblée sur la place Kléber avant de rejoindre d'autres mouvements.

La onzième marche pour le climat s'est déroulée à Strasbourg, ce samedi 12 septembre, réunissant plus de 500 personnes.
La onzième marche pour le climat s'est déroulée à Strasbourg, ce samedi 12 septembre, réunissant plus de 500 personnes. © Marie-Christine Lang/France Télévisions
Ce samedi 12 septembre a marqué la rentrée militante à Strasbourg avec à l’agenda, deux manifestations. La première a rassemblé, en début d’après-midi, les défenseurs de la cause climatique. Plus de 500  personnes ont répondu à l’appel de plusieurs collectifs et associations pour la première marche pour le climat organisée depuis la fin du confinement. En pleine pandémie du coronavirus, organisateurs et participants ont voulu rappeler l’urgence et la nécessité d’une transition écologique, sociale et solidaire rapide de nos sociétés.

"C’est un combat primordial. Je pense qu’il faudrait un soulèvement beaucoup plus grand pour que ça serve à quelque chose, mais on fait ce qu’on peut", s’est exprimée une participante.

C’est la onzième marche organisée en deux ans dans la capitale alsacienne. Si elle a moins mobilisé que les actions précédentes où plusieurs milliers de participants avaient été dénombrés, cette dernière s'est voulue symbolique, dans une ville dorénavant dirigée par la maire écologiste Jeanne Barseghian. L’édile a d’ailleurs pris part au cortège, aux côtés de Pia Imbs, présidente de l'Eurométropole.

"C'est essentiel que tout le monde se mobilise. Je crois beaucoup à la société qui change quand les élus, les citoyens, les associations, les entreprises poussent dans le même sens. L'urgence est là. Ce genre de manifestations festives participent à la mobilisation", a t-elle déclarée. 
 

Après avoir déambulé, les manifestants ont investi les différents stands du festival des alternatives organisé place de l'université, pour participer à des ateliers ou encore assister à des conférences.
 

Nouvelle poussée des "gilets jaunes"


Ce week-end marque aussi le retour des "gilets jaunes". Des manifestations se sont tenues dans plusieurs villes alsaciennes. Si à Colmar, une centaine de manifestants s’est réuni au pied de la Statue de la Liberté avant de se rendre au centre-ville, la mobilisation strasbourgeoise a peiné à prendre corps. Moins d’une centaine de militants s’est d’abord regroupée place Kléber avant d’avancer en ordre dispersé dans les rues de la ville. Une reprise du mouvement poussive en pleine crise sanitaire, qui, selon les intéressés, ne favorise pas la mobilisation.
 
Les "gilets jaunes" se sont rassemblés sur la place Kléber ce samedi 12 septembre.
Les "gilets jaunes" se sont rassemblés sur la place Kléber ce samedi 12 septembre. © Philippe Dezempte/France Télévisions

"Je pense qu’il y a des gens qui ont été encore plus touchés par ce qui s’est passé au niveau économique. Pourtant, c’est dur de mobiliser. Ce qui a changé, c’est qu’il y a une instrumentalisation politique du Covid qui divise les gens. Le gouvernement utilise tout ce qui est à sa portée. On individualise les responsabilités", a réagi l’un d’eux, avant de prévenir. "Il ne s’agit pas d’une renaissance du mouvement. Il n’a jamais disparu et il va revenir car les braises sont ultra-chaudes".

Plusieurs dizaines de "gilets jaunes" ont ensuite rejoint la marche pour le climat, pour une convergence des luttes qu'ils estiment indispensable. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social climat environnement réchauffement climatique