Strasbourg : la statue de Gandhi vandalisée pour la septième fois

La statue de Gandhi, se trouvant dans le parc de l'Étoile de Strasbourg, a été vandalisée fin août pour la septième fois en presque dix ans. Son emplacement à l'écart des regards, et le désintérêt de la municipalité font partie des regrets de l'association Inde-Alsace. Elle va porter plainte.

Les lunettes ornant la statue de Gandhi ont été brisées.
Les lunettes ornant la statue de Gandhi ont été brisées. © Jérôme Gosset, France Télévisions
On a attaqué le Mahatma Gandhi. Ou plus précisément, sa statue. Les icôniques lunettes de l'apôtre de la désobéissance civile et de la non-violence, artisan majeur de l'indépendance indienne en 1947, ont été brisées. Un acte découvert le samedi 29 août 2020.

C'est le septième vandalisme commis en dix ans sur cette statue installée dans le parc de l'Étoile de Strasbourg (voir carte ci-dessous). Installée sous l'égide du maire (précédent) Roland Ries, il s'agit d'un cadeau du gouvernement indien à la municipalité.
 

Kaushik Gupta, président de l'association Inde-Alsace, est écoeuré. Il dénonce l'isolement géographique de cette statue, facilitant la tâche des vandales. Et la relative inaction municipale pour que ça change. Il compte porter plainte.

La statue de Gandhi semble marcher vers la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg. Ce qui donne un panorama symbolique.
 
Gandhi semble marcher vers la cathédrale.
Gandhi semble marcher vers la cathédrale. © Jérôme Gosset, France Télévisions

Pour l'anecdote, une paire de lunettes de Gandhi a récemment été mise aux enchères. Elle a été vendue pour la coquette somme de 280.000 euros. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers international