• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Strasbourg : une trentaine de militants kurdes interpellés après des violences et dégradations au Conseil de l'Europe

Aux abords de l'Agora, vers 14 heures, ce lundi. / © Astrid Servent. France 3 Alsace
Aux abords de l'Agora, vers 14 heures, ce lundi. / © Astrid Servent. France 3 Alsace

Plusieurs dizaines de militants kurdes ont voulu investir l’Agora du Conseil de l’Europe à Strasbourg, ce lundi vers 13h15. La police a procédé à une trentaine d'interpellations après des violences et des dégradations. Trois policiers ont été blessés.

Par AR

Une trentaine de militants kurdes ont été interpellés pour violences et dégradations à Strasbourg ce lundi 25 février vers 14 heures, après avoir essayé de pénétrer dans le bâtiment de l'Agora du Conseil de l'Europe à Strasbourg. Ils réclamaient la libération de leur leader, le chef du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) Abdullah Öcalan, emprisonné par la Turquie depuis février 1999. Vers 13h15, ils ont sauté au-dessus les portiques de sécurité et ont brisé les deux grandes portes d'accès à coups de pierres. 

Le compte Twitter de l'association des étudiants du Kurdistan relate cette manifestation sauvage et ces interpellations.
 
 

C'est la troisième fois depuis l'été 2018, précise Daniel Holtgen, le directeur de la communication du Conseil de l'Europe que des militants kurdes tentent de pénétrer dans les locaux de l'Agora. C'est dans cet annexe que se trouve le Comité européen pour la prévention de la torture, organe du Conseil de l'Europe qui vise à prévenir les cas de torture et autres traitements inhumains ou dégradants. Les militants kurdes reprochent notamment à la Turquie de priver Abdullah Öcalan de son droit de visite.
 

Le 16 février, plusieurs milliers de Kurdes ont défilé dans les rues de Strasbourg pour rappeler aux institutions européennes les conditions dans lesquelles est incarcéré Abdullah Öcalan, emprisonné à vie sur une île turque pour "formation de groupement terroriste".

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus